525 600 MINUTES

525 600 minutes.

525 600 moments so dear.

525 600 minutes.

How do you measure, measure a year?

In daylights, in sunsets, in midnights, in cups of coffee

In inches, in miles, in laughter, in strife

Measure in love

Aujourd’hui, c’est le premier anniversaire de notre p’tit homme.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

En une seule année, il est devenu un grand garçon. En une seule année, il a appris tellement, mais tellement de choses que je ne saurais même pas par où commencer. J’ai le cœur qui se gonfle de fierté quand je le regarde et que je vois à quel point il est mignon, drôle et déjà tellement intelligent. Ce petit garçon n’a pas arrêté de nous surprendre tous les jours depuis sa naissance. Mille et une anecdotes me viennent en tête. Mille et une aventures me font sourire et c’est ce que nous nous rappelons en cette journée si spéciale. Aujourd’hui, c’est son premier anniversaire et c’est lui qui sera à l’honneur toute la journée, mais vous savez quoi? Une fois qu’il aura déballé ses cadeaux, une fois qu’il aura englouti son gâteau au chocolat à pleines mains, une fois qu’il aura pris sa douche et joué avec ses nouveaux jouets, une fois qu’il sera dans son lit bien endormi, je prendrai un bon verre de bulles à mon honneur.

Un an. 365 jours. 525 600 minutes à devenir sa maman.

Lorsque j’étais enceinte, j’étais impatiente de faire la rencontre de ce nouvel être qui grandissait et qui se bricolait doucement en moi. J’avais tellement hâte. 9 mois que je m’y préparais. Par contre, ce que je ne savais pas encore à ce moment, c’est qu’après 9 mois et pour les autres mois à venir, je n’allais pas seulement faire la rencontre d’une seule personne, mais bien de deux. Je me suis rencontrée moi aussi. Je me suis découvert au cours de la dernière année. J’ai appris à faire quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant. J’ai appris tous les jours. J’ai grandi, évolué. Je me suis épanouie. Oui, aujourd’hui c’est le premier anniversaire de mon garçon, mais c’est aussi mon premier anniversaire en tant que maman. Alors ce soir, je prendrai un verre de bulles et j’aurai le cœur qui se gonflera de fierté en me regardant et en voyant à quel point j’ai rocké la dernière année. On a le droit de se le dire et ça fait du bien. On fait notre gros possible, on apprend par essai-erreur. On se fait du mal des fois en se disant qu’on pourrait faire mieux. On passe notre temps à dire à nos enfants qu’on les aime et qu’on est fier d’eux. Pourquoi ne pas se le dire à nous aussi? Mon chum, mes parents… mon entourage me l’a répété souvent que j’étais une bonne maman pour mon garçon. Des fois, j’avais de la misère à les croire. Mais là, quand je regarde la dernière année qui vient de s’écouler, je me surprends et je les crois.

J’aime la maman et la femme que je suis devenue. Je suis restée fidèle à moi-même.

525 600 minutes. Comment qualifier et quantifier cette dernière année? Comme le dit si bien une chanson, il faut mesurer en amour et la dernière année a été amplement rempli d’amour. D’amour pour mon bébé (je suis la seule qui ne savait pas qu’on pouvait aimer à ce point?), d’amour pour mon chum qui est devenu un merveilleux papa, d’amour pour nos parents qui sont devenus de parfaits grands-parents et pourquoi pas d’amour pour moi qui a su se débrouiller à travers cette nouvelle expérience.

Alors cheers! Et cheers à vous toutes; aimez-vous et soyez fières de vous! Vous êtes parfaites, on est parfaites, les moms!

Laurence M.