À toi, mon bébé preemie

À toi, mon bébé preemie. Dès le moment où j’ai tenu ton corps minuscule et où j’ai senti le battement de ton cœur contre le mien, j’ai su que tu étais la plus belle chose qui pouvait m’arriver; un miracle de 4 livres qui a donné un sens nouveau à ma vie.

Promotion
Financement 36 mois sans intérêt
Voir la promo

La première fois que tu as serré mon doigt dans ta toute petite main (même si ce n’était que par réflexe), tu as fait fondre mon cœur d’amour et de bonheur. Tu ne le savais pas à ce moment-là, mais tu venais de m’offrir le plus beau cadeau de tous: tu me reconnaissais, moi, ta maman.

Tranquillement, tu as grandi et tu es devenue mon bébé newborn: un peu plus grande, un peu plus grosse (à peine, mais quand même), un peu plus réveillée, mais toujours aussi précieuse.

À toi, mon bébé newborn. Les gens pensent encore que tu viens de naître. Tellement petite aux yeux du monde, mais tellement grande à mes yeux. Pour moi, tu es loin de la minuscule crevette qui est arrivée si soudainement il y a déjà plusieurs semaines (on dirait encore que c’était hier).

Tu me remplis de fierté chaque fois que tu ouvres les yeux, que tu souris, que tu mets ton pouce dans ta bouche. Même quand tu dors, si belle et si paisible, je ne peux m’empêcher de sourire en pensant à la chance que j’ai d’être devenue ta maman, la chance d’avoir un bébé qui est restée toute petite plus longtemps que la normale, la chance de pouvoir encore aujourd’hui te prendre dans mes bras et rester collées de longues heures.

Le temps passe vite (on nous le dit souvent, et c’est tellement vrai!); tu te tournes maintenant du dos au ventre, tu te tiens assise dans ton siège, tu riras très bientôt, j’en suis sûre. En même temps que les couches et les vêtements nouveau-nés, nous avons mis une grande étape derrière nous.

Bientôt, tu marcheras, tu parleras et tu ne voudras peut-être plus te blottir contre mon cœur, mais à toi, mon bébé newborn, tu resteras toujours mon petit bébé d’amour!

S. Karlett