Buisness MOM – Culpabilité d’une maman au travail

Ma fille a effectué son entrée à la garderie au jeune âge de 8 mois. Heureuse, Mlle me lance un « bye bye », sans cesser de jouer, lorsque je quitte la garderie. En toute sérénité, j’ai pris le chemin du bureau à tous les matins … jusqu’à tout récemment !

Mlle, du haut de ses 2 ans, en a nouvellement décidé autrement. Enjouée et de bonne humeur à la maison, elle devient une petite puce tristounette qui s’agrippe fermement à moi rendu à la garderie.

Quel sentiment horrible de devoir « détacher de force » son propre enfant …

Je sais très bien que cela est fréquent et que, dans les minutes qui suivent mon départ, Mlle cesse de pleurer et joue avec les amis. Vous pouvez me sortir toutes les théories et les exemples possibles, il en restera toujours que ça fend mon cœur de maman !

C’est désormais le cœur gros et rempli de culpabilité que je me rends au bureau.

Maintenant, je comprends toutes les mamans qui quittent la garderie en versant une larme !

Jumeler vie familiale et vie professionnelle, c’est aussi faire des choix. Des choix que tous et chacun se permettront de juger. Des choix parfois faciles, et parfois difficiles. Des choix importants, et parfois sans conséquence. Mais c’est également faire le choix souvent déchirant de laisser son enfant à la garderie pour aller travailler … Par contre, je me console car je sais que je me rattraperai à la fin de la journée en faisant le choix de laisser tomber quelques corvées ménagères afin de profiter au maximum de toutes les minutes passées à la maison avec Mlle ! Parce que c’est aussi ça être une business mom, faire le choix de laisser la vaisselle sale sur le comptoir pour aller faire des légos !

 

Mélanie Filion, VOTRE Buiness MOM

*Vous avez jusqu’au 24 septembre 22 :00 pour voter pour votre buisness mom préférée!!!!