Ces mères qui ont inspiré la maman en moi

Je considère que la vie a été bien généreuse envers moi, par les personnes qu’elle a mises sur mon chemin. Je suis bien consciente que tous n’ont pas la chance d’avoir des gens aussi présents, aimants et bienveillants. J’ai côtoyé beaucoup de bonnes personnes dans ma vie, mais aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces mères exceptionnelles à qui je pense encore malgré la distance que la vie/le temps ont mis entre nous! Ces mères pour qui j’ai beaucoup de respect et qui vont m’inspirer encore longtemps.

J’ai toujours su que je voulais des enfants et j’ai toujours espéré avoir une belle relation avec eux, un peu comme dans Gilmore Girls, t’sais!

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Mes amies avaient toutes des mères que je trouvais exceptionnelles et je les enviais. Déjà à l’époque, je me disais que c’était le genre de maman que j’aimerais être. J’aime beaucoup ma maman, mais nous n’étions pas très proches durant mon adolescence. Je suis bien consciente que je me mets la barre haute, car je souhaite être à la hauteur des attentes que j’avais envers ma mère quand j’étais adolescente. La perfection est impossible, mais c’est quand même ce que je vise (avec une certaine marge d’erreur acceptable, c’est ok?).

Parmi ces mères qui m’ont inspirée, il y a eu Danielle, la maman de Jacynthe.

Elle était tellement attentionnée. Faire le taxi ne la dérangeait pas, car elle savait que ses enfants étaient en sécurité. Elle aimait sortir avec sa fille, juste pour sortir avec elle et magasiner. Elle aimait que sa fille soit à la maison et tous ses amis étaient toujours les bienvenues. Elle était présente sans être envahissante, le rêve quand on est ado! Elle était chaleureuse et démontrait son affection envers ses grands enfants!

Il y a ensuite eu Caro, la maman de Patricia.

Cette maman qui avait eu sa fille jeune, mais qui était tellement bonne! Cette mère cool avec qui on suivait des cours de Baladi. Très féminine avec une personnalité bien assumée, elle était ouverte, on pouvait jaser de pas mal n’importe quoi. Elle donnait envie de profiter de notre jeunesse sans peur!

Il y a aussi eu Diane, la mère de Roxanne, femme d’une bonté remarquable et d’une sagesse immense.

C’est une femme discrète qui n’a jamais eu peur de se priver pour faire plaisir à ses enfants! Elle aime cuisiner et fêter Noël en grand.  C’est la personne la plus positive que j’ai rencontrée! Avec elle, il n’y a rien d’impossible et il y a toujours des solutions. Elle croit profondément au potentiel de chacun, c’est le genre de femme qui donne à tous l’envie d’être un meilleur humain. Elle est d’un grand réconfort.

La mère qui m’a fait comprendre l’ampleur du rôle, c’est ma sœur.

Elle s’est toujours bien occupée de moi. Je suis allée vivre chez elle le temps de faire mon cégep, la même période où elle a eu ses 2 filles. Ses enfants sont les premiers bébés que j’ai côtoyés. Ma sœur m’a montré la base comme changer des couches et donner le biberon. En vivant au quotidien avec sa petite famille, j’ai vu les petits sacrifices de tous les jours qu’un parent doit faire! J’ai vu l’amour inconditionnel, mais aussi la patience nécessaire. En bref, l’équilibre du beau et du moins beau qui m’a permis de croire en ma capacité d’être une bonne mère.

Grâce à ces mères, j’ai découvert quel genre de maman je voulais être. Je peux dire que je suis authentique… Mais je m’inspire des meilleures!

Et vous, quel genre de mère vous inspire? Avez-vous des modèles qui vous viennent en tête?

Marie-Laurence L.