Cohabitation chat-bébé

Quand mon aînée avait à peine 1 semaine, une femme de mon entourage m’a demandé, tout bonnement, «bon, quand est-ce que vous vous débarrassez des chats?» Cette question a éveillé en moi de la colère et des questionnements.

Je veux bien être une personne ouverte d’esprit, mais quand j’entends ce genre de questions, ça me frise les oreilles et le jugement me vient très facilement. 

Je comprends que nous n’ayons pas toutes les mêmes valeurs, mais quand même!  Ça m’aurait fait plaisir de répondre à des questions comme «avez-vous prévu quelque chose pour les chats avec l’arrivée de bébé?» ou bien «comment se passe l’intégration du bébé auprès des chats?»

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

À ces questions, j’aurais pu répondre que les chats n’ont pas accès à bébé quand bébé dort ou que les chats adorent aller sentir le bébé et que tout se passe très bien… Mais non, là tout ce que je pouvais répondre c’est JAMAIS.

Et voilà, un malaise est créé et mon intérêt pour la suite de la conversation est complètement éteint.  «Mais là, si ton bébé est allergique, vous allez faire quoi?» On va gérer ça rendu là…  Avoir peur d’avoir peur, non merci!

C’était surement juste une façon malhabile de s’intéresser à notre situation, mais je l’ai senti comme une attaque à mes valeurs profondes. Mes animaux sont ma responsabilité, ma famille. L’amour que j’ai pour eux est inconditionnel.

C’est très mal me connaître de penser que je vais me débarrasser d’eux sans avoir une raison importante.

J’ai une allergie aux chats. Quand j’ai rencontré un allergologue en 2013, il n’a jamais mentionné l’idée d’abandonner mes chats. 

Au contraire, il m’a donné plusieurs conseils pour que notre vie ensemble se passe bien. 

Plusieurs années avant d’avoir des enfants, j’ai fait le choix d’avoir des chats. J’étais bien consciente que mes chats seraient encore dans ma vie au moment où je deviendrais mère et j’étais bien à l’aise avec ça. Maintenant que j’ai mes filles, je ne voudrais jamais les priver de l’amour et la joie qu’un animal de compagnie peut leur procurer. 

Et vous, quelle est l’importance d’un animal de compagnie au sein de votre famille? Êtes-vous émerveillés par la relation entre vos enfants et vos animaux?

Marie-Laurence L.