Retiens-toi matante

Je t’ai fait, avec amour, un top 3 des commentaires (de matantes) qu’on (je) n’est plus capable d’entendre. Lis-le au complet avant de me traiter de frustrée dans les commentaires.

3. Le classique : Pis, c’est pour quand les bébés?

Heeeee? Quand la nature le voudra bien? T’es au courant que l’œuvre du Saint-Esprit ça n’a fonctionné qu’une seule fois en plus de 2000 ans? La vérité c’est qu’on ne sait jamais vraiment combien de temps ça va prendre. Le pire c’est que des fois il y a le mononcle malaisant qui rajoute un commentaire qui suggère que vous ne savez pas comment faire, suivi d’un rire gras et macho, non, juste non. Si tu es célibataire, tu as sûrement droit à la version petit chum, petite blonde.

2. T’es dans une soirée et tu entends: Tu ne bois pas? Ou est-ce qu’il y a de l’alcool là dedans?

Ce commentaire est généralement accompagné d’un air suspicieux suggérant que tu ne bois pas parce que tu es enceinte. Ça, ça arrive surtout quand les gens savent que vous êtes en essais bébé. Sauf que l’affaire, c’est que supposons que tes essais bébé ne se passent pas comme prévu et que ça t’angoisse un peu… Il n’y a vraiment rien de pire que d’avoir à justifier et convaincre les autres qu’on n’est pas enceinte quand tout ce qu’on veut c’est de l’être. Et en passant, c’est pas une norme ou une obligation de boire dans une soirée.

1. Tu as un bébé dans les bras et on te lance un : Ouais, ça te va bien…

Celui-là me dérange vraiment. Je pense que c’est le plus malaisant. Tu réponds quoi à ça à part faire un petit sourire niaiseux? Pour être honnête, on dirait que je ne comprends même pas pourquoi j’aurais envie de dire ça à quelqu’un. Un bébé c’est beau dans les bras de tout le monde qui est à l’aise. Le pire, c’est quand ton conjoint est là et que vous n’avez pas encore parlé de fonder une famille. Ou pire encore, vous en avez parlé et ça a créé un conflit, si c’est le cas, c’est clair que la marde (re)pogne entre vous deux après un commentaire de même.

À l’époque où tous nos besoins sont comblés instantanément, on est plusieurs à se mettre de la pression pour tomber enceinte. Il faut dire que de voir les nombreuses photos de bedaines et les familles heureuses sur les réseaux sociaux, ça non plus ça n’aide pas. Quand tu veux un enfant tu le ressens jusque dans les tripes, c’est fort et si ça prend plus de temps que prévu, ça peut facilement devenir une obsession, pas vraiment besoin d’en rajouter.

Matante, si vraiment pour toi c’est insoutenable et que ça te brûle les lèvres de savoir si elle a arrêté la pilule, prend une grande respiration, ça va passer.

Dans mon cas, je suis finalement tombée enceinte après 2 ans d’essais et de commentaires poches.  Maintenant que j’ai mon petit miracle dans les bras et que je ne suis même pas encore cicatrisée, on me demande déjà c’est pour quand le deuxième…

Si je comprends bien, on ne s’en sort jamais?

Maryline S.