De la part de ton éducatrice

Depuis presque 11 ans maintenant, je travaille en garderie. Et oui… encore une lettre d’une éducatrice à un parent. Mais j’aimerais seulement que vous compreniez ce qui nous pousse à faire ce travail. Parce qu’on va se le dire, ce n’est pas le chèque de paie beaucoup trop sous-évalué pour la job que c’est qui nous donne envie de rentrer le matin. J’ai toujours été à la pouponnière. Chaque tranche d’âge à ses positifs et ses petites difficultés. Mais moi ce que j’aime, c’est la «poup».

Alors j’avais envie de t’écrire à toi, la maman ou le papa, qui s’apprête à venir me porter la prunelle de tes yeux pour la première fois.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Je sais ce que tu penses, personne ne peut s’occuper de ton bébé aussi bien que toi. Et je suis parfaitement d’accord. Sache que je ne suis pas là pour te faire compétition, je sais bien que c’est impossible. Je suis là pour être ta deuxième paire de bras. On ne fonctionnera probablement pas de la même manière, mais je veux que tu sois certaine que mon but est que ton bébé se sente bien, aimé et qu’il reparte avec le sourire à la fin de la journée. Je suis là pour compléter, pour t’aider et on va se le dire, pour l’aimer moi aussi ton coco. Parce que c’est impossible de ne pas tomber en amour avec chaque poupon qui passe par mon groupe. Quand on passe 40h/semaine ensemble, difficile d’en faire autrement. N’oublie jamais que moi aussi j’ai des enfants et ils vont à la garderie pour que je puisse venir m’occuper du tien. Alors oui! Ton coco, je l’aime!

Arrête de t’inquiéter, ça va bien aller.

Peut-être que tu détesteras quand je te dirai qu’il a un peu pleuré au dodo, mais qu’il a fini par s’assouplir comme tous les autres. Je ne l’ai pas laissé pleurer des heures. Mon but n’est pas de le mettre dans son lit pour avoir la paix, c’est plutôt de lui donner une bonne habitude de sommeil à la garderie. Il est capable!

Tu n’aimeras peut-être pas non plus quand un jour je te dirai qu’il n’a plus besoin de sa suce à la garderie!

T’as raison, il est encore tellement petit, mais si je l’ai fait, c’est qu’il en était capable et qu’avec ses amis autour de lui pour se divertir, il n’en avait pas besoin.

Le cœur voudra peut-être t’arrêter quand tu apprendras qu’au dîner, c’est fini les purées, il mange en morceaux comme un grand… et tout seul en plus!

Pourtant, toi à la maison, le cœur lui lève aussitôt qu’il sent une graine dans sa bouche. Il est capable!

À la maison il prend seulement son lait dans les bras?

Le ratio à la garderie est de 1 éducatrice pour 5 bébés, malheureusement, leur heure de boire est souvent synchronisée. Parce que tsé, quand un bébé en voit un autre boire un lait… ça donne le goût à tout le monde d’avoir le sien. Alors, ne t’inquiète pas quand je te dirai qu’il prend son lait tout seul maintenant.

On a travaillé fort et maintenant, il est capable!

Je ne suis pas là pour bouleverser votre quotidien, je l’aime infiniment votre enfant et son confort et son bonheur me portent à cœur. L’autonomie est si bénéfique pour l’estime de soi, même à la pouponnière. Il est capable.

N’aie pas peur, même si tu as le cœur gros ce matin parce qu’il s’accroche et ne veut pas que tu partes, 99.9% du temps, tu n’es pas encore sorti de la garderie que c’est déjà fini. On s’est fait un gros câlin et hop! La peine est partie.

Tout ne se fait pas du jour au lendemain. On va apprendre à se connaître. Mais s’il te plaît, fais-moi confiance, je sais ce que je fais. Même si je sais, que tu es la meilleure personne pour s’occuper de ton enfant.

Jessica