Des parcelles de mamans

En ce mois spécial qui célèbre les mamans, j’ai pris le temps de réfléchir à toutes celles que j’ai eu la chance de croiser dans ma vie, avant même d’en devenir une moi-même. Puis j’ai réalisé que la maman que je suis aujourd’hui est en fait composée de parcelles de ces mamans et je continue de m’inspirer de nouvelles parcelles, jour après jour.

Parce que ces femmes, ces mères, ces amies ont contribué, malgré elles, à me tracer le chemin que je souhaitais emprunter en tant que mère. Et pour cela, je souhaite les remercier.

Merci à celles qui m’ont appris à aimer inconditionnellement un enfant, qu’il soit petit ou grand, malcommode ou sage, drôle ou sérieux, sportif ou artiste; et à celles qui m’ont appris que malgré cet amour, il est normal de parfois avoir besoin de temps, de recul, d’une pause ou d’un coup de main.

Merci à celles qui m’ont confié leurs enfants pour une soirée, une journée, une semaine, un été… et qui m’ont permis de développer de nouvelles compétences, de découvrir ce qu’était le quotidien avec un enfant, de découvrir comment mettre des limites, comment maintenir une routine et comment s’amuser avec un enfant.

Et à celles qui m’ont montré comment faire quand je ne le savais pas.

Merci à celles qui m’ont encouragée à laisser les enfants faire par eux-mêmes, à ne pas être trop au-devant et à les laisser expérimenter, tout en étant présente et bienveillante. Celles qui m’ont appris qu’un enfant qui saute dans un trou d’eau c’est beau, qu’un enfant qui rentre sale de dehors c’est signe qu’il a joué et c’est beau aussi, qu’un enfant qui fait une erreur c’est de l’apprentissage et c’est encore beau.

Merci à celles qui m’ont montré qu’avoir un enfant ne signifie pas de ne plus avoir de liberté. Et à celles qui m’ont montré que cette même liberté nécessite un ajustement pour s’adapter à l’enfant, mais que cet ajustement peut autant se faire en voyage, à la montagne ou en camping.

Merci à celles qui m’ont appris qu’être une mère un peu «fofolle» ne ferait pas de mal à mes enfants, bien au contraire. Et qu’être une mère qui sait mettre ses limites non plus.

Merci à celles qui m’ont donné envie de cuisiner avec mon fils, de jouer dehors le plus souvent possible et de lire des histoires, collée avec lui le soir.

Merci, bien sûr, à ma maman, la 1re à m’avoir inspirée, à m’avoir fait confiance, à avoir respecté mes demandes, du haut de mes 10 ans, lorsque je lui demandais de ne pas se lever la nuit quand ma petite sœur se réveillait, parce que je voulais m’en occuper toute seule. À avoir accepté de ne pas m’appeler quand je gardais mes frères et sœurs, parce que voulais l’appeler moi-même au besoin. À m’avoir élevée dans la bienveillance, à m’avoir montré comment être une maman forte et résiliente, mais aussi parfois vulnérable et incertaine.

Merci à toutes ces femmes, celles qui ont fait et continuent de faire de moi une maman à l’image de parcelles d’autres mamans.

 

Catherine

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest
Catherine

À propos de l'autrice

Catherine

Maman d’un charmant petit garçon de bientôt 3 ans. Son souhait de tous les jours est de l’accompagner de la meilleure façon possible afin qu’il s’épanouisse et soit fier de lui. Une maman attentionnée et une intervenante dévouée qui prône la bienveillance et l’apprentissage expérientiel.

À découvrir

Faire la différence

Plus qu’une histoire d’amour… une...

Je dis souvent à la blague que mon plus gros problème d’horaire dans la vie vient du fait que j’ai beaucoup trop d’amies. Je dois constamment jongler entre mon envie de voir l’une et mon besoin de voir l’autre. Entre mon envie d’enfin me reposer et mon envie de voir toutes celles que je n’ai […]


Marie-Soleil Fortin30 juillet 2022
Faire la différence

Hommage à la maman qui demande de...

Dans le cadre de plusieurs de mes emplois, j’ai eu la chance d’accompagner certains parents dans leur envie de s’améliorer et d’offrir le meilleur à leurs enfants. J’ai eu la chance de conseiller des mamans qui cherchaient des réponses à leurs questions et qui étaient suffisamment réalistes pour savoir qu’elles avaient besoin...


Vivez l’expérience

En ligne et en boutique