Dimanche 21h

Nous sommes dimanche et il est 21h.

Promotion
Financement 36 mois sans intérêt
Voir la promo

Comme tous les dimanches, mon mari est parti avec le plus jeune chez son ami et moi je suis allée souper chez mes parents avec le plus vieux. Au retour, j’ai couché le plus vieux, vidé le sac à couches, je l’ai re-rempli (on a toujours un sac de prêt pour les sorties imprévues!), j’ai pris ma douche, j’ai parti une brassée de lavage et là je suis dans mon lit prête à me coucher (je sais il est tôt mais on n’a plus 20 ans!).

Comme tous les dimanches, avant de partir souper, on a préparé les lunchs pour demain, les déjeuners des enfants, le sac pour la garderie et on s’est assuré qu’on avait prévu un souper pour le lendemain.

Comme tous les dimanches, mon mari devrait revenir vers 23h30 avec le plus jeune qui dort depuis un moment déjà. Il va le coucher, vider et re-remplir le sac à couches, mettre la brassée de lavage que j’ai partie tantôt dans la sécheuse et monter se coucher.

Comme tous les dimanches on va se raconter nos soirées dans le lit (parce que je ne dors jamais avant qu’il arrive!) et on va se coucher ensuite.

Par contre, ce dimanche, contrairement aux 94 derniers dimanches, c’est la veille d’une journée de travail pour moi.

Notre plus vieux a 21 mois et notre plus jeune 9 mois. Je n’ai pas travaillé depuis novembre 2017! Pourtant je ne suis pas stressée! Pour moi c’est un dimanche comme les autres!

C’est quoi mon secret? L’ORGANISATION!!

Pendant les dernières semaines, j’ai fait comme si je travaillais. J’ai fait semblant. J’ai créé une routine qui allait pouvoir fonctionner avec mon horaire de travail. J’ai dû l’ajuster. Souvent. Mais j’y suis arrivée en me prenant d’avance. C’est pour cette raison que notre plus jeune a commencé la garderie il y a un mois. En plus, de cette façon on était assuré que l’intégration était bien faite! Je ne me suis pas payé des «semaines de vacances», mais je ne vais pas vous mentir, c’était ben le fun d’être toute seule à la maison! Pendant ces dernières semaines, j’ai aussi «magasiné» un nouvel emploi. Avec l’horaire de mon mari et celle de la garderie, je devais me rapprocher de la maison. Ça m’a permis d’être libre pour des entrevues sans devoir trouver une gardienne!

Puisque j’ai bien prévu mon retour au travail, je peux profiter de mon dimanche soir, sans stress, comme avant!

C’est juste le début de notre nouvelle réalité. Une chance qu’on s’est préparé et qu’on a appris à jongler avant que ce soit notre tour!

Et vous, avez-vous bien prévu votre retour au travail?

Fanny C.