Et si on s’aimait pour la vie?

On est tombé amoureux; comme ça, sans avertissement. C’est juste arrivé. On a foncé main dans la main, avec toute l’insouciance de nos 20 ans, sans attentes. On a formé un couple. On a voyagé, on a découvert, on a appris. Et on est devenu conjoint de fait, puis fiancé. On a partagé. On a passé à travers des épreuves, des deuils,  des changements. On a vécu du beau et du moins beau. Toujours main dans la main.

Puis un jour, on est devenu mari et femme.

On s’est dit oui pour la vie, pour le meilleur et pour le pire. À ce moment, c’était la plus belle journée de notre vie. On a continué à avancer, ensemble. Toujours main dans la main. Parce qu’on est meilleur ensemble. On a décidé de former une famille. Toi+Moi=3. Pendant 41 semaines, le meilleur de lui et le meilleur de moi se bricolaient tranquillement. On a attendu. On a lu. On s’est renseigné. On a appris. Avec impatience, avec amour, avec bonheur. En octobre dernier, une nouvelle étiquette s’ajoutait à notre tableau de bord: nous étions aussi des parents. La plus belle journée de notre vie.

Depuis son arrivée, on apprend à vivre à 3.

On partage les changements de couche, les biberons, les nuits, les pleurs. On partage les sourires, les rires, les premières fois. On s’aide. On se découvre en tant que parent. Et on se redécouvre en tant qu’amoureux le temps d’une sieste. On apprend. On vit du beau et du moins beau. Mais ensemble, même le moins beau est doux. On devient la meilleure version de nous-mêmes pour notre bébé, mais aussi pour nous. On s’oublie des fois, mais on se retrouve toujours. On se rappelle la liberté de nos 20 ans et on réalise qu’on a toujours cette même liberté. Elle est simplement différente. On prend le temps. On savoure le moment. On s’imprègne de ce qu’on a autour de nous, de ce qu’on vit. On grandit ensemble. Toujours main dans la main. Devenir parent nous a rapprochés. Devenir parent nous a soudés encore plus.  

Quand je le regarde comme ça au loin avec notre garçon dans les bras, j’ai le cœur qui serre de fierté:

Cet homme là-bas, c’est mon chum, mon mari, mon partner, le père de notre enfant.

Mais ça, je ne lui dis pas assez souvent. Je manque de mots. Mais il sait. Parce qu’on se connait. Parce qu’on se lit. Des fois, les mots ne sont pas nécessaires.

On est tombé amoureux; comme ça, sans avertissement. C’est juste arrivé. Et depuis, nous fonçons main dans la main à travers toutes les étapes. On s’est dit oui pour la vie. Parce qu’ensemble, on est meilleur.

Laurence M.

Crédit photo: Véronique Moisan 

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest

À propos de l'autrice

Laurence Migneault

Laurence est la maman d’un adorable petit garçon. Elle adore mettre un petit brin de folie dans le quotidien familial! Elle se décrit comme une vraie maman Kodak: elle prend beaucoup de photos pour capturer tous les petits moments magiques. C’est une très grande fan d’Harry Potter!

À découvrir

Devenir parent

Mes amies n’ont pas d’enfant

Mes amies n’ont pas d’enfant. J’avais l’habitude de parler de tout et de rien, de laisser aller mes états d’âmes, mes réflexions. On s’écrit tous les jours, on s’écoute, on se motive, mais depuis que j’ai un enfant, je me sens incomprise. Je veux faire comme avant et «ventiler», mais dès que je commence, on […]


Simone M.
Simone M.4 juillet 2022
Devenir parent

Exprime-toi avec des mots, stp

3 ans. 3 ans ou la phase du «je chigne et je chiale pour absolument tout». Pas capable de faire quelque chose, elle pleure. Elle a besoin d’aide ou elle veut quelque chose, elle chigne. Elle échappe quelque chose par terre, elle chiale. On ne lui répond pas assez vite, elle crie. Sa sœur s’approche […]


S. Karlett
S. Karlett14 juin 2022

Vivez l’expérience

En ligne et en boutique