Faire baptiser son bébé, un choix personnel en 2019

Dans notre Québec de 2019, l’Église n’a plus la place qu’elle avait par le passé.  Il n’est plus nécessaire de se marier (encore moins à l’église) et il n’est plus mal vu de ne pas aller à l’église le dimanche. Il y a plus de gens athées qu’avant tout comme il y a plus de gens de confessions différentes qu’avant. Non, en 2019 ce n’est plus nécessaire de faire baptiser son enfant, mais c’est un choix personnel de le faire ou pas. 

Les raisons de faire baptiser ou de ne pas faire baptiser sont nombreuses, mais chose certaine, les parents sont libres de choisir. 

Découvrez la Mini GT2
de Baby Jogger
Voir Baby Jogger

Sur mon fil d’actualité, il m’arrive de voir des questions de parents concernant la procédure pour un baptême et c’est inévitable qu’une personne se prenant bien au sérieux vienne commenter la publication en demandant «si au moins» cette personne va à l’église de façon régulière, etc. Je pense qu’en 2019 chacun peut vivre sa religion à sa façon. 

Il n’est pas nécessaire d’aller à l’église souvent pour être croyant/pratiquant. 

Pour ma part, j’ai fait le choix de faire baptiser mes enfants pour plusieurs raisons. Oui pour des bonnes raisons, mais aussi pour de moins bonnes raisons et j’assume, c’est correct. On va s’entendre que si j’avais voulu une simple fête de naissance, c’est ce que j’aurais fait, mais je voulais plus que ça.

Je voulais le faire pour nos grands-parents et pour transmettre un bagage culturel à mes enfants.

Je voulais officialiser les parrains et marraines mais je voulais aussi que mes enfants soient baptisés «au cas où», parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver dans la vie. J’ai fait baptiser mes enfants parce que c’est ce que je voulais, mais j’ai l’intention de leur laisser le choix de poursuivre ou pas avant leur première communion. Je serai ouverte à ce qu’ils choisissent une religion différente de celle que je leur aurai proposée. 

Je vais les aimer et les respecter dans la totalité de ce qu’ils seront.

Quelle est votre vision du baptême en 2019? Comment votre choix a-t-il été perçu par votre entourage?

Marie-Laurence L.