Ils m’ont dit

Des bobos au ventre, tu en as eu longtemps, mais ils m’ont dit que c’était des coliques et que ça passerait. Ta petite peau douce est devenue sèche, parsemée de plaques rouges craquelées et je me suis inquiétée, mais on m’a dit de ne pas paniquer car c’était fréquent chez les jeunes bébés. Ton sommeil s’est dégradé, tu ne voulais que le réconfort de maman jour et nuit alors on m’a dit d’arrêter de t’allaiter pour que tu puisses te réconforter autrement.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Ils m’ont dit que je ne produisais pas assez de lait, que mon lait n’était peut-être pas bon pour toi et ils m’ont aussi dit de te laisser pleurer et de te faire dormir dans ta chambre pour mieux me reposer. Bref, on a blâmé tous les choix que j’avais faits pour toi.

J’avais l’étiquette de la jeune maman inexpérimentée, celle qui s’inquiète pour rien et qui ne sait pas s’y prendre. Plusieurs fois on m’a dit: «un jour le métier va rentrer».

Mais mon coeur de maman savait que quelque chose se passait dans ton petit corps alors, j’ai passé des nuits blanches à naviguer sur internet afin de trouver des pistes de solutions pour t’aider. J’ai tenté plusieurs avenues sans succès et je me suis découragée plusieurs fois. J’ai même essayé les régimes d’éviction même si tu n’avais pas tous les symptômes typiques d’un bébé allergique. Le lait, les oeufs, le soya, le blé et plusieurs autres y sont passés mais comme je n’arrivais pas à trouver le coupable, on m’a dit d’abandonner.

Et puis, j’ai rencontré d’autres nouveaux parents via les réseaux sociaux.

C’était la première fois qu’on m’écoutait et qu’on me disait d’écouter mon instinct de maman. Ils avaient passé par le même chemin que moi et m’ont guidé pour que je puisse enfin t’aider.

Tu as eu 18 mois quand j’ai appris que tu étais polyallergique, que plusieurs protéines d’aliments faisaient du ravage dans ton petit corps.

Je m’en veux parfois de ne pas avoir su t’aider plus tôt, mais malgré tout ça, aujourd’hui, je suis heureuse de ne pas avoir écouté tout ce qu’on m’a dit.

Avez-vous déjà vécu une situation similaire?

Caroline G.