J’ai peur que mon enfant perde ses acquis scolaires pendant l’été!

Nous sommes conscients que les enfants passent la grande majorité de l’année à apprendre, que ce soit à l’école, à la maison ou même à la garderie. Il est normal de vouloir donner un certain repos aux enfants et de les «laisser être des jeunes». Nous avons rapidement l’image de piscine, de camp de jour, de crème glacée, de vélo, etc., lorsqu’il est question de la saison estivale. Rares sont ceux qui s’imaginent études, devoirs, examens et fournitures scolaires!

L’image que nous avons de l’été ne devrait pas nécessairement rimer avec relâchement. Il est possible d’apprendre, de consolider, d’appliquer et d’analyser, tout en s’amusant et en relaxant!

Un élève apprend par un processus de trois étapes, la dernière étant la mobilisation. Les premières étapes du développement d’une nouvelle compétence sont souvent mises en place et encouragées par le milieu scolaire. En ayant un minimum d’expérience avec les enfants, j’ai souvent entendu «Ça va me servir à quoi ça?». Selon moi, il s’agit d’une question à laquelle on devrait pouvoir avoir une réponse claire et concrète. Les enseignants ont comme tâche de créer des situations qui rendent le tout concret, comme le fameux «Paul achète 3 pommes et en donne 2 à sa mère…», mais il ne faut pas oublier que le quotidien est rempli de moments opportuns aux apprentissages!

La première étape de la rétention des apprentissages durant l’été, est de prendre conscience de tous les éléments autour de nous et de l’enfant. Que diriez-vous de payer comptant la crème glacée que vous allez chercher?

Laissez l’enfant remettre l’argent et demandez-lui de vérifier l’argent qu’il lui reste et de voir si le compte est bon. Ah! C’est si banal, mais épelle-moi le mot piscine avant de t’y baigner. Tout peut être un apprentissage, il suffit de changer le phrasé. Il est plus rapide de demander à un enfant de faire sa valise et d’apporter, disons, cinq chandails, pourtant, il est tout aussi simple de lui demander de préparer 2 + 3 chandails. Ce sont des exemples ne nécessitant aucune préparation, pourtant, la matière reviendra à la surface dans la tête de nos petits.

Ensuite, il y a plusieurs situations qui peuvent être planifiées pour pousser les vacanciers à mettre en action ce qu’ils ont appris durant ces dix derniers mois.

Je me souviens avoir vu des enfants faire du cirque dans leur cour avec les objets mis à leur disposition. Eh oui! Il ne faut pas oublier qu’en éducation physique aussi, ils apprennent de nouvelles choses! Pourquoi ne pas planifier la location ou l’achat d’objets destinés au cirque? Vous pourriez même organiser un petit spectacle entre amis pour stimuler l’entraide aussi. Écoutez vos enfants et surtout, soyez à l’affût de leurs intérêts, ils seront vos meilleurs alliés!

Malgré tout, il ne faut pas oublier qu’un enfant reste un enfant, aussi fréquent que l’on puisse l’entendre.

En tant qu’adulte, je suis certaine que vous avez déjà pensé à une matière ou du contenu scolaire que vous avez eu à apprendre sans trop comprendre à quoi cela servirait. Ayons comme mission de montrer l’importance de l’éducation aux petits adultes autour de nous.

 

Ophély R.

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest

À propos de l'autrice

Ophély Ratté

Passionnée par les chiens et amoureuse de tous les bébés qu’elle puisse croiser, Ophély attend le bon moment pour porter le chapeau de «maman». Récemment diplômée en enseignement préscolaire primaire, éducatrice en CPE auparavant, elle sait que l’enfance est partie intégrante de sa vie.

À découvrir

Être une famille

Mon bébé marsupial

À la maison, on fait parfois des bilans familiaux. Pour exprimer le pire et le meilleur. Le pire me surprend rarement. Je l’ai déjà remâché tout le mois. Mais le meilleur!? J’ai beau avoir cuisiné des repas thématiques gargantuesques ou avoir organisé des sorties exceptionnelles, ce dont mes enfants me parlent est ce petit moment...


Mélissa Meunier15 août 2022
Être une famille

Trucs et astuces pour une rentrée...

D’aussi loin que vont mes souvenirs, j’ai toujours été emballée par la rentrée. L’effervescence qui m’envahissait quand la fameuse liste d’effets scolaires arrivait! J’avais toujours hâte à ce moment! L’odeur du matériel neuf, prendre le temps de tout préparer, étiqueter, placer le tout dans mon sac d’école, j’ai...


Mélanie Julien
Mélanie Julien26 juillet 2022

Vivez l’expérience

En ligne et en boutique