La photo scolaire!

Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer… la photo scolaire? En fait, on ne sait pas de qui provient l’idée, mais on sait qu’elle a vu le jour dans les années 1860 avec la démocratisation de la photographie. D’abord offrant seulement la photo de groupe comme un souvenir pour la postérité, la photo individuelle s’est éventuellement adjointe. Celle-ci, qui était à l’origine utilisée comme photos d’identification pour les dossiers scolaires, est devenue depuis bien des années une tradition, tant et si bien qu’on ne se pose même plus de questions à son sujet.

Mais depuis quelques années, avec l’avènement des photos numériques et les appareils photo de cellulaire qui s’améliorent de modèle en modèle, plusieurs personnes en sont venues à se demander pourquoi ils devraient acheter «le petit kit» de photos chaque année.

Les deux camps ont des pour et des contre.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Les gens qui sont pour vous diront que c’est une tradition, que c’est une excellente façon de voir l’évolution de notre enfant au fils des ans et que c’est un bon moyen plus tard de se souvenir de nos bonnes et mauvaises années. Outre la tradition et la nostalgie, pour plusieurs familles, les photos scolaires sont les seules photographies professionnelles qu’ils ont de leurs enfants. Par contre, c’est vrai que ce ne sont pas toujours les meilleures photos de votre enfant. Après tout, le photographe n’a que quelques minutes avec votre tout petit et entre vous et moi, vous le savez, quand il refuse de participer ce n’est certainement pas un étranger qui va le faire sourire. C’est aussi vrai que souvent, il y a beaucoup trop de photos qui demeurent inutilisées, même pour ceux qui ont 6 grand-mères et 12 «matantes» de coeur. Les «kits» servent à favoriser le plus de familles possible, mais de manière généralisée. Ils ne peuvent pas personnaliser chacune de leurs options pour chacun des 600 élèves de chacune des 75 écoles qu’ils visiteront cette année. Et pourtant, depuis quelques années, il existe une solution!

La photo 2.0

Tout comme vous, les photographes se sont modernisés! Fini le temps des négatifs fragiles, maintenant tout est numérique! Grâce à cette révolution technologique, plusieurs photographes scolaires offrent désormais la possibilité d’acheter les photos de classe en format numérique! Je sais, je sais vous en avez déjà tellement de photos numériques qui prennent la poussière numérique dans votre ordinateur. Mais justement, vous dis-je!

Imprimez-les selon vos besoins!

Le «petit kit» ne vous offre que quatre 5×7, mais vous en auriez besoin de cinq? En prenant la version numérique, vous êtes libre de faire imprimer le format que vous voulez et surtout le nombre dont vous avez besoin et ce à volonté et à faible coût! Ce n’est pas parce que vous n’avez plus à le faire comme au temps des 35mm que les services d’impression de photos sont disparus. Ils sont toujours bien vivants et facilement accessibles, de façon presque instantanée en magasin ou même en ligne!

Potentiel de cadeaux!

Chaque année tout le monde dans la famille est content de recevoir la photo scolaire, parce qu’ils aiment vos enfants presque autant que vous, mais chaque année, ils ne savent pas trop ce qu’ils en feront. Nous sommes maintenant à l’ère de Pinterest et des idées créatives et amusantes! Utilisez-les pour faire des sous-verres, des signets, des photophores ou des boules de Noël! Il y a autant de façon de personnaliser les photos qu’il y a de membres dans votre famille. Vous pouvez même en profiter pour mener à bien ce projet avec votre enfant!

J’entends d’ici toutes les mamans qui me disent, mais moi je ne suis pas bricoleuse, ou encore, j’aimerais bien avoir le temps pour ce genre de projet, mais je ne l’ai pas du tout! Et à vous toutes je répondrai: je vous comprends! C’est pourquoi je voulais vous parler d’autres options!

De nos jours, les pharmacies offrent en magasin et en ligne (parce qu’on aime ça nous les mamans magasiner en pyjama à 22h30 le soir) plusieurs options d’impressions photos pour tous les goûts. Des photos aimantées pour la grand-maman qui aime afficher les oeuvres d’art sur son frigo, une tasse pour le grand-papa qui aime prendre son café toutes les heures du jour, un casse-tête pour son cousin, un bloc-notes pour le bureau de papa, un tablier pour «matante gâteau», les choix sont presque infinis! De cette façon, vos photos sont admirées souvent et sont conservées précieusement. Et à la fin du primaire, vous pourrez porter un toast sans alcool dans les 6 tasses de grand-papa!

Et pourquoi pas un album!

Plus personne ne prend le temps de faire imprimer ses photos. L’album photo est un art qui se perd. Sans même tomber dans le scrapbooking (qui est un magnifique passe-temps pour ceux d’entre vous qui aiment le bricolage), il existe une façon simple et rapide de conserver une copie physique de vos photos: l’album. Si cette année, en faisant imprimer les photos de classe de vos enfants, vous faisiez un ménage dans votre dernière année en photo! Quel bon moment pour effacer les 64 photos de pitou dans la bouette et n’en conserver que la meilleure!

Encore, une fois, les pharmacies vous offrent l’impression d’album photo pour tous les goûts! Il y en a des grands et des petits, des rigides et des souples et pour toutes les occasions. La professeur de votre enfant vous envoyait des photos de la classe par courriel ou via Classe Dojo? Vous avez plusieurs photos des expositions faites en classes, des projets de sciences, de la pièce de théâtre ou du spectacle de danse? Pourquoi ne pas faire un album souvenir de l’an dernier pour votre enfant en utilisant bien sur sa photo de classe comme pièce de résistance! Et en même temps, prenez une belle photo de tous les projets bricolage ramenés en cours d’année, vous vous sentirez moins mal quand vous les jetterez en cachette dans quelques mois. Ces albums sont esthétiquement beaux et très pratiques. Je vous recommande fortement d’y jeter un coup d’oeil!

Donc, cette année, quand le temps de choisir la photo de classe va arriver, repensez à vos options avant de dire «non merci!» Pour les souvenirs, la nostalgie et le potentiel quasi infini de cadeaux de fête, fête des Mères, Noël et compagnie, pensez à choisir les photos 2.0!

Marie Pier B.