La plus belle saison de ma vie

Je vis présentement la plus belle saison de ma vie. Aussi quétaine que ça puisse sonner, c’est tellement inattendu pour moi. Mon entrée dans la maternité n’était pas rose, plutôt noire même. Mais aujourd’hui, je pense que je n’ai jamais été aussi sereine et heureuse. On semble finalement se sortir des mois plus difficiles collectivement, mais ironiquement, la situation m’offre, à ma famille et à moi, le plus beau des cadeaux.

Quand j’ai appris ma 2e grossesse à mon employeur, ce dernier a décidé de me placer en retrait préventif pour protéger mon enfant à naître et moi-même.

Je n’avais jamais vécu de retrait préventif et je ne m’y attendais pas. Pour être franche, je ne m’attendais pas non plus à être enceinte, pas tout de suite certainement.

On me disait que j’allais trouver le temps long, que j’allais m’ennuyer… Pas une seconde ! Non seulement ce congé m’est absolument rempli de bienfaits, il est le plus beau cadeau que je puisse offrir à mon premier enfant.

Pour la première fois de ma vie, je ressens que je suis non seulement, la meilleure version de moi-même, mais la meilleure maman que je puisse être.

Je sais, pertinemment, que c’est temporaire, mais je me laisse voguer sur cette belle vague et je savoure pleinement chaque moment, chaque occasion, chaque sentiment.

Je suis reposée, car je peux me permettre de me recoucher ou de m’étendre si mon corps ou mon esprit en ont le besoin.

Je suis active, et j’ai le TEMPS de l’être.

Je fais deux cours/semaine dans un super studio spécialisé en cours prénataux. Je rencontre d’autres mamans, je socialise. Je prends des marches tous les jours, deux fois par jour si ça me tente.

Je suis créative.

J’ai le temps de préparer des activités à mon garçon, d’écrire ici pour le plaisir, de penser à ce que j’aimerais créer. Pour la première fois, j’ai le temps de penser à ce que je voudrais devenir aussi, sans pression. Vais-je retourner à mon emploi initial ou ai-je envie de découvrir autre chose ?

Je suis comblée socialement, car j’ai l’énergie de voir tous ceux que je souhaite le soir ou la fin de semaine puisque mes tâches sont faites. Au pire, j’ai demain, pis après-demain pour les terminer.

Ma relation avec mon fils est à son apogée.

J’ai hâte d’aller le chercher à la garderie, de prendre tout mon temps pour l’accueillir, de jouer avec lui, d’aller au parc. J’ai le temps de prendre mon temps avec lui le matin, d’écouter ses besoins et d’y aller doucement. Je n’ai presque jamais l’impression d’être pressée ou de devoir le presser à faire quelque chose.

Mon niveau de stress est au plus bas qu’il n’a jamais été. Je suis calme et disponible.

J’aide autour de moi et ça me fait le plus grand des plaisirs. Je m’offre pour accompagner, écouter, aider mes proches. J’ai l’impression de redonner à mon tour et j’ai l’énergie et le temps pour le faire.

Le temps qu’on m’offre présentement est le plus beau cadeau que je puisse recevoir, que je puisse offrir à mon tour à ma famille.

Dans le quotidien chargé, c’est difficile de prendre le temps, mais je m’arrête maintenant pour constater tout le bien qu’il fait réellement autour de moi. Le compteur tourne et le retrait préventif tire tranquillement à sa fin. Ma vie s’apprête à basculer à nouveau, mais je pense aujourd’hui que je peux mieux choisir pour ma famille à présent. Je peux choisir d’avoir encore le temps. Tout est une question de priorité (et d’argent, peut-être aussi…).

 

Simone M.

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest
Simone M.

À propos de l'autrice

Simone M.

Jeune maman dans la vingtaine de bientôt deux enfants, j’écris pour mettre des mots sur ce que je ressens et pour trouver des gens qui me ressemblent, qui me comprennent. Étant la seule mère de jeunes enfants dans mon entourage, j’ai un besoin viscéral de sentir que j’appartiens à un groupe.

À découvrir

Tricoter un humain

Faire le grand saut vers le in vitro

Ce qu’on ne nous dit pas à propos des traitements en clinique de fertilité, c’est que c’est énormément d’essais et erreurs. Et c’est normal! Chaque personne a son propre enjeu et, en plus, tout le monde réagit à la médication de façon différente. C’est donc difficile à prévoir, même d’un cycle à l’autre....


Catherine Gendron5 septembre 2022
Tricoter un humain

Grossesse et canicule… ouf!

Tu commences à collectionner les semaines de grossesse. C’est un grand bonheur… qui vient avec son lot de défis! Tu dois déployer tous les efforts du monde pour simplement te lever du divan? Monter les escaliers est devenu un sport en soi? Tu échappes ta cuillère par terre et tu as (presque) envie de pleurer, […]


Jessica Desrochers3 juillet 2022

Vivez l’expérience

En ligne et en boutique

Les plus consultés