La vie telle qu’on la connaissait…

Qui aurait pu prédire tout ça il y a un an ou même 6 mois. La vie telle qu’on la connaissait s’est arrêtée… Ma princesse a été chanceuse, elle qui préparait sa fête depuis des mois, a fêté ses 6 ans la journée où la vie s’est arrêtée. Les amies qui n’étaient pas dans sa classe ont été désinvitées pour ne pas ajouter de gens à ceux qu’elle avait déjà fréquentés jusqu’à la veille à l’école, sa mère étant déjà parano dans les jours précédents…

OUVERTURE
Agatha Mirabel
Réservez votre place!

Depuis, c’est le confinement… on n’est pas sorti dans un magasin ou un endroit intérieur depuis plus d’un mois.

Tout est livré à la maison. Vu les contacts quotidiens avec mes parents, nous sommes 4 générations confinées. Aucune sortie dans des lieux publics, autre que dans la rue pour marcher, n’est permise pour personne afin de ne pas agrandir le cercle de contagion et rapporter cette cochonnerie à la maison.

Étant déjà adepte de l’épicerie, la pharmacie et autres magasins en ligne, le saut vers les commandes seulement n’a pas été un trop gros ajustement, connaissant déjà où commander, quoi et le fonctionnement.

Les délais ont augmenté, les choix se sont limités, mais j’étais contente d’avoir eu une longueur d’avance et connaître tous ces outils pour survivre dans le monde virtuel.

C’est un ajustement pour princesse aussi qui voit sa routine chamboulée.

Étant en télétravail à temps plein depuis les derniers mois, on aurait pu croire que je pourrais continuer à travailler, mais avez-vous déjà essayé de vous concentrer sur un ordinateur quand une 6 ans a besoin de votre attention constante? Impossible. Après quelques jours à réussir à faire absolument rien en fin de compte, j’ai lâché prise. J’ai décidé de prioriser ma famille, ma fille. Mon employeur m’a appuyée. C’est un temps tellement bizarre qui ne reviendra pas. Un temps où la vie s’arrête et qu’on passe du temps à se mettre en premier, à ne plus mettre de réveille-matin, à ne plus avoir de rendez-vous, de cours partout, d’horaire fixe.

On s’est refait une petite routine en écoutant des émissions sur Facebook. Des cours de gymnastiques par-ci, des contes par-là, des cours de musique… rien de trop structuré, mais pour divertir princesse qui n’a plus ses amies et ses cours de danse, son petit monde extérieur.

On a passé une commande en ligne à la pépinière du coin pour faire nos semis afin de pouvoir commencer notre jardin… on aura le temps d’en prendre soin cette année! Je sens qu’on va passer beaucoup de temps dehors à profiter du nouvel aménagement qu’on s’est fait l’été passé. Profiter du temps en famille, un temps qui est surréel en ce moment, mais un temps qui ne reviendra pas.

Et vous, le confinement?

Mylène B.