Le «mom crush»

Le clan des mamans

Quand on attend notre premier bébé, on parle de la grossesse, de l’allaitement, des nuits d’insomnies à venir, de quel style de parents nous aspirons à être…

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Mais ce de quoi on ne parle pas, c’est le clan des mamans, ce genre de fraternité qui naît.

Instantanément, j’ai ressenti un fort sentiment d’appartenance envers les autres mamans, surtout celles qui ont encore des minis. J’ai toujours été un peu timide, assez pour me freiner à socialiser. Je n’étais pas du genre à demander service ou à approcher les autres par peur de déranger ou d’être jugée. En devenant maman, on a pris de mes nouvelles et tout naturellement la connexion s’est créée. Tout d’un coup je sortais de ma coquille et je demandais conseil. Tout d’un coup j’étais en train d’échanger avec d’autres mamans à 2 heures du matin en pleine séance d’allaitement.

Les «mom crush» sont devenus.

Soyons clair, la seule que je « crush » vraiment c’est ma blonde. Ce que je veux dire par «mom crush», c’est quand tu prends certaines mamans comme modèle ou comme mentor, que tu les admires pour plein de raisons.

Celle qui est sur la run et qui s’adapte tel un caméléon dans presque toute situation.

Celle qui suit des formations et essaie de nouvelles techniques.

Celle qui suit un mode écologique.

Celle qui fait tout plein d’activités ludiques et créatives.

Celle qui continue de se réaliser en tant que femme à travers de nouveaux projets.

Celle qui transforme la maison en site vacancier pour enfants…

Y’a de ces mamans sur qui je « crush » , parce qu’elles m’inspirent, me poussent à me surpasser et me donnent confiance. Depuis que je suis maman, je comprends c’est quoi l’amour inconditionnel et la fierté d’être mère. Vos millions de posts sur vos enfants (pas mon cas du tout! haha), photos ou anecdotes, je m’en tanne pas.

Le clan des mamans, c’est précieux.

On s’écoute, on se plaint parfois, on se comprend et ça fait du bien.

À toi, la mom crush que je suis sur Instagram, merci d’exposer ta vie de mère parfaitement imparfaite.

À toi, la mom crush qui prend le temps de répondre à mes mille et une questions, merci de me guider.

À toi, la mom crush avec qui je me console, avec qui je ris de l’absurdité du lâcher-prise, merci de m’écouter.

J’pense que le plus beau dans tout ça c’est qu’aujourd’hui, on a compris que c’était bien mieux de se soutenir que de se juger. Tu fais les choses d’une manière et moi d’une autre, car oui on est toutes différentes. Sache que je te respecte tout autant et qu’il n’y a pas de «raison», juste de l’amour, pis ça, ça ne se mesure pas et ça se compare pas.

Après tout, le seul mom crush que ton bébé aura, c’est toi et seulement toi!

Camille B.