L’importance d’acheter local, surtout en ce moment

La période que l’on vit est difficile pour tout le monde. Isolement, fermeture des services de garde et des écoles, fermetures des bars et des lieux publics, pertes de salaire, exposition au risque pour certains travailleurs essentiels… mais c’est aussi difficile pour nos PME du Québec.

Plusieurs sont contraints de fermer leurs portes par prévention. Certains réduisent leur personnel et leurs heures d’ouverture. D’autres choisissent de fermer leurs boutiques physiques et de se concentrer sur les achats en ligne seulement. Tous vont subir des pertes.

Ces PME sont la richesse et la diversité de notre belle province.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Ce sont eux qui font vivre plusieurs familles d’ici avec leurs emplois et ce sont eux qui nous offrent toute cette variété de produits de qualité et de services impeccables qui rendent jalouses les autres provinces.

L’heure est grave pour eux parce qu’ils n’ont pas des millions pour se «backer» lors de crise comme celle-ci comme c’est le cas des grosses entreprises. C’est là qu’on voit toute la sincérité de ces entreprises. Elles nous offrent des rabais pour nous inciter à continuer de les encourager. Elles nous rassurent sur les précautions qu’elles prennent pour eux, mais aussi pour nous. La plupart de ces entreprises offrent même la livraison pour accommoder ceux qui ne peuvent ou qui ne veulent pas sortir.

En achetant local maintenant, vous permettez à ses entreprises de continuer d’exister après la crise et surtout d’amoindrir leurs pertes à court terme.

C’est le temps d’encourager les magasins et les restaurants locaux en utilisant leur service de livraison ou de plats pour emporter. Notamment les cabanes à sucre qui sont fermées pendant leur grosse saison!

Pour les entreprises offrant un service impossible à utiliser en ce moment, comme les salons d’esthétique, les agences de voyages ou les services de massothérapie, vous pouvez acheter des certificats cadeaux et les offrir ou les dépenser pour vous plus tard!

Vous serez probablement même agréablement surpris de la qualité des produits et du service des compagnies d’ici et idéalement vous deviendrez des clients réguliers!

Il faut aider ces entreprises à survivre, même si nous aussi on vit une période difficile.

Sinon, la belle boutique qu’on aime visiter et où on y fait toujours de belles trouvailles et bien on ne pourra plus y aller. Ce bon restaurant où le propriétaire nous accueille lui-même et où on nous demande notre avis sur les plats et bien il n’existera plus.

Ce n’est pas une invitation à surconsommer, mais bien à mieux choisir nos achats. Achetez des cadeaux de Noël d’avance (beaucoup d’avance) sur des sites québécois plutôt que de les commander à la dernière minute sur une application bien connue. Achetez des morceaux de linge faits ici pour l’été maintenant au lieu d’aller dans une grande surface en mai. Faites votre épicerie chez un petit marchand du coin au lieu d’aller dans une grande surface américaine.

En plus, tout ça peut être fait en ligne!

C’est aussi le moment de changer certaines de vos habitudes. Achetez du papier de toilette lavable fait ici (ou même par vous peut-être), vous n’aurez pas à dévaliser les magasins. Achetez des produits nettoyants faits ici (qui sont plus naturels et mieux pour la planète), au lieu des grandes marques pour tout nettoyer. Achetez des livres et des jeux de société faits au Québec au lieu d’acheter des jeux vidéo faits aux États-Unis (c’est mieux pour vous de toute façon)! Pour votre prochain voyage, passez par une agence plutôt que de réserver en ligne. Achetez vos cosmétiques et vos produits pour le corps dans une savonnerie du coin au lieu d’encourager les multinationales (en plus les produits sont de meilleure qualité!).

Moi j’ai décidé d’investir un peu de ce que je sauve en frais de garde, pendant que c’est fermé, dans nos entreprises d’ici. Ce n’est pas grand-chose, mais pour eux ça peut faire la différence si tout le monde s’y met!

Et vous avez-vous fait des achats locaux pour les aider?!

Fanny C.