L’instant d’une soirée tout a basculé

Pourquoi la vie a-t-elle le don de nous mettre des épreuves dans les pattes quand tout va pour le mieux?

Mon conjoint et moi sommes ensemble depuis deux ans. Nous avons une maison, un beau bébé tout neuf de 2 mois et nous formons une famille recomposée. Lui de son côté a deux grands garçons de 13 et 11 ans. Moi une fille de bientôt 5 ans.

Tout allait pour le mieux, tout ce beau monde réuni sous le même toit s’amuse, ri et se chicane de temps à autre. Sauf que, qui dit nouveau bébé dit des parents plus fatigués, plus occupés et qui laissent les plus vieux s’occuper ensemble.

Mais un certain soir, j’ai vu comme une interrogation, un malaise, une culpabilité dans les yeux de ma fille.

Quelque chose la chicotait, elle qui dit habituellement tout et parle tout le temps, n’osait plus rien dire sauf «on a rien fait, on n’a pas fait de niaiseries» (alors qu’elle était au sous-sol avec le garçon de 13 ans de mon conjoint).

Ça commence mal, ça sonnait déjà coupable.

Plus tard, en soirée je la sentais encore bizarre, comme si elle avait quelque chose à me dire, mais qu’elle ne pouvait sortir les mots.

Une intuition de maman ne ment JAMAIS.

J’ai insisté et le plus calmement possible je lui ai demandé ce qu’ils avaient fait au sous-sol pendant que mon conjoint et moi nous occupions de bébé et du souper. C’est là que dans ses yeux de petite fille, j’ai vu, j’ai vu que quelque chose de grave, de pas de son âge et qu’elle aurait pas dû vivre venait de se produire.

Et en moi montaient la panique, la colère et la culpabilité.

Parce que j’avais été trop occupée avec bébé pour jouer avec elle, comme avant, parce que j’avais confiance en notre famille. Je ne peux vous dire ce qui s’est réellement passé ce soir-là. La vérité nous échappe encore (l’histoire est en cours).

Pour l’instant, j’ai seulement les dires explicites de ma fille.

Sachez que nous avons pris les choses en main, avec toutes les ressources possibles pour tenter que tout le monde se sorte de cette histoire avec le moins de traces possibles.

Je tente avec cet article de vous rappelez que personne n’est à l’abri et surtout gardez l’œil et les oreilles ouvertes. On pense souvent que ça arrive seulement aux autres, mais dans ce cas-ci, c’est arrivé dans notre famille.

 Pensez-vous que vos enfants se seraient confiés à vous?

Anonyme