Maman, j’ai peur!

C’est bien connu, au fil de leur enfance, les enfants affrontent diverses peurs. Déjà bébés, ils ont peur d’être séparés de leurs parents. Fréquemment, ils ont peur des nouveaux visages et ça, il faut l’avouer, ça a du bon! Je suis contente, d’une certaine façon, que mes enfants soient craintifs face aux inconnus. Même mes plus petits qui ne parlent pas encore recherchent mon approbation du regard quand ils sont confrontés à une personne qu’ils ne connaissent pas, même s’il s’agit de leur médecin de famille.

Au moment d’écrire ses lignes, mon fils de presque 2 ans a commencé à avoir peur du noir.

Heureusement que c’est l’été, car le soir, pour éviter qu’il pleure à chaudes larmes pendant des heures, je dois le coucher alors qu’il fait toujours clair dehors. Comme ça, il s’endort facilement et il dort toute la nuit sans réaliser qu’il a fait noir à un moment donné dans sa chambre.

Aujourd’hui, je vous ai préparé une petite compilation de peurs d’enfant.

Il y a en a des effrayantes et des drôles. J’ai côtoyé beaucoup d’enfants dans ma carrière d’éducatrice et je suis aussi assez bavarde avec les mamans qui m’entourent, alors j’ai retenu quelques anecdotes que voici.

Le «Monsieur qui n’a pas d’yeux»

Celle-là, elle vient de mon fils, mon doyen, quand il avait environ 4 ans. Il se réveillait en pleurs vers onze heures ou minuit en me disant qu’il avait peur du «Monsieur qui n’a pas d’yeux». Je ne sais pas si vos enfants vous ont déjà raconté des choses du genre, mais je pense que je n’ai pas besoin de vous dire que j’avais le poil des bras dressé. Je ne crois pas que c’était un simple cauchemar, car il avait souvent peur du même «monstre». Un soir que je suis allée le consoler, je lui ai demandé à quoi ressemblait ce «Monsieur qui n’a pas d’yeux». Il m’a répondu: «Ben quand il me regarde, c’est comme deux grands trous noirs». Ouf, je n’aurais pas dû lui demander, j’en ai fait des cauchemars moi-même. Cette peur a duré environ 2 ans durant lesquels nous devions aller le rassurer quelques fois par mois et lui dire qu’il n’y avait pas de «Monsieur qui n’a pas d’yeux» dans sa chambre. Enfin, j’espère… D’ailleurs, une connaissance m’a déjà raconté que son fils de 4 ans lui aussi, avait peur du «Monsieur avec les yeux rouges». Voyons, mais qu’est-ce qui se passe à 4 ans?

Les bananes

Bon, ça, c’est drôle. C’est le petit garçon de mon amie qui avait peur des bananes quand il avait 16 ou 18 mois. Cela a duré un temps, peut-être 10 ou 12 mois. Quand il venait chez moi, je devais couper mes bananes loin de sa vue pour ne pas qu’il voit qu’il allait manger une banane. Je crois que le plus drôle, c’est quand il a pris l’habitude de fouiller partout dans les tiroirs chez lui. Il n’écoutait pas beaucoup quand sa mère lui disait de ne pas le faire, alors elle plaçait des bananes dans les tiroirs. Quand il les ouvrait, il avait peur et il se trouvait rapidement une autre activité. Quand elle m’a raconté ça, je l’avoue j’ai tellement ri!

Les mousses

Cette peur m’a surprise! Une maman m’a raconté que son enfant de 3 ans avait peur des mousses de nature textile. Il paniquait au contact de la charpie de sécheuse. Il hurlait s’il voyait une mousse de chaussette prise entre ses orteils. C’est quand même cocasse et celle-là, je ne l’ai entendu qu’une seule fois dans ma vie.

La peur du vent

Une connaissance m’a raconté que son fils de 2 ans et demi avait peur du vent. Il faut se le dire, ça doit être une peur difficile à gérer, car le vent est invisible. Comment se préparer pour éviter que notre enfant ait peur? Comment lui expliquer que quelque chose qu’il ne voit pas n’est pas nécessairement dangereuse?

Les coccinelles

Bon, c’est bien connu, beaucoup d’enfants ont peur de divers insectes. Bon, moi j’ai une peur bleue des perce-oreilles, je peux en vomir tellement je trouve ça ignoble et j’aurai bientôt 30 ans, mais les coccinelles? Hum, je me serais attendue à ce qu’il y ait plus d’enfants avec une peur des araignées, ou encore des perce-oreilles, comme moi. Mais non, les coccinelles reviennent plus souvent dans les anecdotes. Le petit garçon de mon amie, le même que l’histoire des bananes, a eu peur d’une coccinelle chez moi une fois. Il était à la toilette. D’un coup, j’entends un fracas. Je vais voir ce qui se passe, j’ouvre la porte et là, je vois ce petit bonhomme, les fesses dans l’eau de la toilette, le petit banc d’appoint viré à l’envers. Je lui demande ce qui s’est passé et il me répond qu’il a vu une coccinelle voler!

Les monstres

Les monstres peuvent prendre différentes formes et apparences selon l’imagination de nos enfants et je sais que c’est une peur assez commune, mais je veux vous raconter l’histoire d’un petit bonhomme de 3 ans qui avait peur des monstres. Sa maman a voulu les chasser de sa chambre pour le rassurer, mais le monstre n’était évidemment ni sous le lit ni dans la garde-robe, il était dans sa tête! Pour le chasser, sa maman a dû lui souffler dans les oreilles!

La catégorie effrayante

Comment réagiriez si votre petite fille de 2 ou 3 ans vous disait qu’un monsieur avec des yeux noirs et une barbe la regardait toujours dormir, assis dans la chaise berçante de sa chambre? Honnêtement, c’est déconcertant, ce genre de peur, même pour nous les adultes. Des fois, j’en viens à me demander s’il y a vraiment des entités qui nous entourent. Le fils de ma meilleure amie, lui, a déjà dit pendant qu’elle conduisait que «Monsieur Moustache» était assis à côté d’elle. Elle a eu des frissons. Quelques mois plus tard, il a dit à sa mère en voyant une photo de son grand-père, «Eh, regarde Maman, c’est Monsieur Moustache». Il s’avère que le grand-père était décédé 3 ans avant la naissance de son petit-fils. Un autre ami m’a raconté que sa fille de 3 ans lui disait que l’enfant qui brûle ne la laissait pas dormir. Chaque jour, pendant 3 semaines, elle le saluait en haut de l’escalier en arrivant de la garderie. Comment des enfants pourraient imaginer cela? Vous en pensez quoi vous?

L’arbre dans le bedon

J’ai trois petits frères beaucoup plus jeunes que moi. Lorsque j’avais 17 ans, l’un d’eux avait 4 ans et il a avalé un pépin de pomme. Je lui ai dit que ça y est, un pommier allait pousser dans son bedon. Il est allé voir ma mère en pleurant. Oui, oui, rassurez-vous, je me suis excusée et je lui ai avoué que c’était une blague.

Maintenant, voici une petite liste de peurs en vrac qui m’ont été racontées:

  • Des porcs-épics partout dans la chambre (en fait, c’étaient des moustiques)!
  • Un grand frère s’est réveillé en sueurs suite à un épouvantable cauchemar: sa petite sœur lui volait ses biscuits au chocolat (ok, moi aussi j’aurais pleuré)!
  • Une petite fille avait peur du président américain avec des ailes de papillons qui faisait un bruit de système d’alarme (quelle imagination, les enfants)!
  • Une maman m’a dit qu’elle, petite, avait peur des spaghettis!
  • Un garçon qui, tout-petit, avait peur des toilettes qui bouchent. Il est maintenant rendu à 7 ans et dès qu’il tire la chasse, il s’empresse de sortir.
  • Une petite fille de 6 ans qui a peur de déposer trop d’argent à la caisse scolaire. Elle dit que s’il y a trop d’argent dans l’enveloppe, les policiers vont venir l’arrêter (il va falloir régler ça, sinon ce sera difficile de la rendre économe)!

Et vous, de quoi aviez-vous peur lorsque vous étiez petit(e)s? Vos enfants, ils ont peur de quoi?

Moi, des fois, j’ai juste peur d’avoir peur, mais je suis la maman, je dois être forte et courageuse et ne jamais montrer à mes enfants que des fois, j’ai peur. Peur de plein de choses, à en pleurer, à l’intérieur de moi!

Mom-of-Boys