MAMAN NINJA, TOUJOURS EN SERVICE

Nous sommes toutes des mamans ninjas à notre façon. Et une maman ninja, peu importe ce qu’il arrive, ça reste fidèle au poste.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

L’autre matin, j’ai voulu préparer mon souper d’avance. Maladroite comme je suis, à la première patate, je me suis coupé le bout du pouce avec la mandoline (ma relation avec la mandoline est maintenant terminée). J’étais seule avec ma crevette et j’avais le pouce en sang. Je devais nettoyer ma coupure, faire une pression sur la plaie et m’occuper de ma fille qui voulait virer le contenu des tiroirs à l’envers.

En tant que maman ninja, je n’ai eu d’autres choix que d’user de toute ma force pour contenir mes larmes et appeler ma sœur afin qu’elle vienne m’aider.

Pendant quelques jours, mon mari, ma sœur, ma mère et mon beau-frère m’ont tous aidé à leur façon, puisque je pouvais difficilement utiliser ma main droite.

De retour à la routine, mon mari est parti et j’étais de nouveau seule avec ma crevette. Elle avait mangé, elle était habillée, il ne restait qu’à lui brosser les dents et à partir pour la garderie. C’est alors qu’elle a décidé de faire caca. J’aurais pu la laisser comme ça et l’emmener à la garderie pour que l’éducatrice change sa couche pour moi (vu la situation).

Mais je ne pouvais me résoudre à laisser mon bébé dans une couche souillée, même si ce n’était que pour 30 minutes. J’ai donc usé d’imagination et de dextérité pour réussir à nettoyer les fesses de ma fille et à lui remettre une couche propre, sans accrocher mon pouce pansé et douloureux.

Dans les prochains jours, papa sera moins là pour m’aider, notamment en donnant le bain à ma place. Je devrai donc trouver une façon de laver une petite fille de 15 mois à une main, sans mouiller mon pansement.

Tâche plutôt ardue, mais défi accepté! La maman ninja est là, prête à tout!

Que j’aie une migraine atroce, que je me coupe le bout du pouce, que je sois fatiguée, je suis une maman ninja et je resterai toujours en service pour prendre soin de ma petite amour. Rien au monde ne pourra m’empêcher de profiter des petits moments avec ma crevette, pas même une vilaine coupure.

Et vous, les mamans ninjas, restez-vous en service «no matter what»?

S.Karlett