Mon écharpe de portage, ma deuxième peau

Pendant ma seconde grossesse, j’ai découvert un tout autre monde. Un monde de câlins, de proximité et de retour aux sources.

Le portage a été une révélation pour moi, car je suis le genre de maman qui croit fortement que le lien d’attachement a un impact sur toute la vie d’une personne et dans son cheminement, année après année.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Dès la naissance de mon bébé, je pouvais continuer à lui offrir le réconfort et la chaleur qui lui était si familière, celui du moment où elle était encore dans mon ventre. À partir de cet instant, ce fut un triangle amoureux positif entre Mackenzie, le portage et moi. Je ne suis pas spécialiste, mais j’aime croire que cela a eu un impact sur son sentiment de sécurité et son lien de confiance à l’égard de son père et moi. J’imagine que cette pratique lui permet de développer son côté observateur, puisque depuis le premier jour, elle admire le monde perchée sur le dos ou sur le ventre de ses parents.

Bien évidemment, il y a un côté pratique aussi au portage… faire les tâches du quotidien avec les mains libres, endormir mon enfant au rythme de mes balancements, soulager les misérables bobos de son petit bedon et faire des commissions sans traîner la gigantesque poussette avec laquelle je me battais dans les allées de magasins.

Pour nous, c’était simplement de mélanger l’utile à l’agréable.

Et pour être agréable, ça le sera tout au long de notre parcours en matière de portage! Ma fille a maintenant 20 mois et elle est constamment dans mon dos enroulée dans ma «couverte» comme dirait mon chum. Je ne compte pas arrêter avant un long moment et cela nous convient.

Sachez que je ne l’empêche pas de se développer au même rythme que les autres, bien au contraire, c’est une petite fille qui est très stimulée et intelligente.

J’ai instauré mes limites assez rapidement avec les gens qui me demandent quand je vais arrêter le portage. Il n’y a jamais trop d’affection à donner à ma fille et celle-ci ne deviendra pas plus dépendante qu’un autre enfant.

Avec un petit peu de vivacité de ma part, j’ai réussi à initier papa et il a même son propre porte-bébé. Selon moi, il n’y a rien de plus sexy que de voir mon homme porter notre enfant. Je suis encore plus amoureuse de lui lorsque je le vois remplir son rôle de papa avec conviction et que l’on partage les mêmes valeurs en lien avec notre bébé.

Cela m’a aussi permis de rencontrer d’autres mamans qui partageaient la même passion et d’avoir des discussions enrichissantes.

Pour ceux et celles qui voudraient en apprendre davantage sur le sujet, il y a plein de groupes sur les réseaux sociaux avec plein de gens prêts à donner de judicieux conseils. Je vous encourage à être curieux(se) sur cet aspect de la parentalité qui devient de plus en plus populaire grâce à ses bienfaits. Je suis convaincue que vous allez en retirer que du positif.

Emmanuelle L-C

Crédit photo: Emmanuelle Lemonde-Crevier (mannequin) et Laurence-Émilie Leduc (photographe)