Mon petit coeur, mais pourquoi combats-tu le sommeil?

Mon petit cœur, mais pourquoi combats-tu soudainement le sommeil ? Pourquoi est-il tout d’un coup aussi difficile de te coucher ?

Tu n’as jamais été un bébé difficile pour le sommeil. Bon, les siestes ont été un plus grand défi, mais les nuits, tu as toujours été une championne. À 3 mois, tu dormais 7-8 heures, à 4 mois, tu dormais 12 heures, à 6 mois tu avais ta routine et tu t’endormais seule. Même quand tu es passée de ton lit de bébé à ton lit de grande, la transition s’est faite naturellement.

Mais depuis quelque temps, l’heure du dodo est une torture. Tu résistes, tu te lèves, tu joues, tu pleures, tu cries, tu ne te laisses pas réconforter, tu fais tout pour ne pas te coucher, même si tu bayes aux corneilles.

Ce qui prenait 5 minutes en prend maintenant 45.

Mon petit cœur, maman a de la difficulté à gérer cette situation. Est-ce que c’est parce que je suis enceinte jusqu’aux oreilles? Est-ce ma propre fatigue et mon appréhension de ce que ce sera une fois ta sœur parmi nous qui prennent le dessus? Est-ce que c’est parce je ne suis tout simplement pas douée pour ce genre de situations?

Dans tous les cas, maman manque de patience. Te voir combattre le sommeil alors que je sais que tu es fatiguée vient me chercher.

Et constater que je ne suis pas capable de t’aider, ça me brise le cœur. J’aimerais que tu cesses simplement de résister, que tu fermes tes yeux et que tu me fasses confiance.

J’ai de plus en plus le goût de renoncer, de te remettre dans ta bassinette et de te laisser pleurer jusqu’à ce que tu t’endormes.

Je m’excuse mon petit cœur. C’est terrible de dire ça. Je t’aime de tout mon cœur, mais ça m’épuise. J’ai une patience en or pour un tas de choses. Mais ça n’en fait pas partie.

Je ne sais pas ce qui se passe dans ta tête. Je sais qu’à 2 ans, tu découvres que tu peux faire une multitude de nouvelles choses, que tu peux t’affirmer, que tu as le choix. Ton petit cerveau est en plein développement.

Mais tu as besoin de dormir. Maman essaie vraiment fort. J’essaie de suivre notre routine. J’essaie de l’adapter à ton humeur. J’essaie d’y aller à ton rythme.

C’est tellement difficile, mon amour. J’espère que ce n’est qu’une phase et qu’elle se terminera bientôt.

J’espère que nous finirons par trouver la recette miracle qui nous permettra à toutes les deux de mieux vivre cette situation.

Je t’aime mon petit cœur. Et je m’excuse de ne pas toujours être à la hauteur…

J’essaie.

S. Karlett

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest
S. Karlett

À propos de l'autrice

S. Karlett

Créativité. Bonheur. Amour. Voilà l’essence de sa vie en tant que maman d’une adorable petite fille de 2 ans et d’une autre cocotte à venir très très bientôt. Jeune femme plutôt réservée, émotive (parfois un peu trop…) et très positive, elle adore se lancer dans mille et un projets qui font appel à son imagination!

À découvrir

Devenir parent

J’ai encore besoin de ma maman à moi

Dans quelques semaines, je porterai un nouveau chapeau. Un grand chapeau rempli de défis et d’attentes. Le chapeau qui me donnera un nouveau nom: celui de maman. Suis-je prête à ça? Est-ce possible d’être réellement préparée à ce nouveau titre, cette nouvelle responsabilité? Ce n’est pas comme un nouvel emploi dans lequel il est...


Isabelle Caillé
Isabelle Caillé24 juillet 2021
Devenir parent

Stretching pour nouvelles mamans

Durant les premières semaines de vie de bébé, il n’est pas rare que maman s’oublie complètement. Elle prodigue les soins les plus doux et attentionnés à son poupon, alors qu’elle met parfois de côté des éléments essentiels à son propre bien-être physique. Le fait d’allaiter, de donner le biberon, de prendre et de bercer bébé...


Studio Moov22 juillet 2021