On se couche moins niaiseux en devenant maman: Partie 2

Lire la partie 1 ici

Ayant cheminé dans mon rôle de nouvelle maman depuis plus de 20 mois et après ma liste de l’année dernière sur les choses apprises depuis, voici en rafale la liste revisitée version 2020 (avec une mom un peu plus cernée, mais toujours aussi débordante d’amour).

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Le «terrible two» ce n’est pas un mythe, mais ce n’est pas la fin du monde, tsé.

Ma fille approche à grands pas le fameux 2 ans. Bien qu’il lui reste encore 4 mois avant de l’atteindre, ce fameux moment est arrivé plus tôt. C’est certainement pas à la nuit de ses 2 ans que ça va se faire. Imagine un peu l’absurdité de la situation: Ok guys, elle a 2 ans, c’est notre call demain matin 6h13 tapante! On va les faire suer ces parents-là. Ça, c’est comme les maudits cheveux propres, genre tu sors de la douche, pis un coup de vent après sont gras, limite tu te pars la friteuse avec, c’est arrivé quand pis comment???

Bref, oui, ce n’est pas facile, mais arme-toi de patience et équipe-toi de ben de l’amour pis tout va ben aller. On a eu droit à quelques crises de bacon, des NON très assumés et d’autres crises parce qu’on ne la laisse pas jouer avec le couteau (tsé), mais on s’en sort pas si mal (je touche du bois ici) et Florence est heureuse, alors c’est tiguidou!!

Ça sert à rien d’acheter trop de jouets hyper dispendieux

Dans le cas de notre fille, ses jouets prefs se limitent à son toutou lapin Jellycat croûté ben raide de morve et de bave (impossible de lui subtiliser pour le laver, elle le watch 24/7). On en a même acheté un de back up, mais on eu la malheur de pas le crotter autant, fack à l’odeur et à la texture, elle sait que ce n’est pas le même. Désolée des détails morveux, hehe. À part de ça, elle nourrit ses bébés une fois de temps en temps pis joue avec tout ce qu’il ne faut pas (insère ici tes objets les plus précieux, ce sera sans aucun doute son jouet favori à mettre dans la poubelle!). Les Tuppeware n’ont pas été winner ici, mais j’tai-tu parlé de mon maquillage? Ça, c’est un gros OUI.

La pire des journées sera vite oubliée après le «Je t’aime» et le câlin de ton enfant.

L’amour d’un enfant, c’est pur et sans jugement. Ça te touche droit au cœur pis ça te chatouille par en dedans. C’est beau sans bon sens. C’est beau, pis c’est un baume sur toutes les blessures. Il n’y a rien de plus apaisant que lorsque ton enfant vient se blottir dans tes bras ou qu’il te flatte la joue et replace ta mèche rebelle avec la plus grande douceur (considérant leurs gestes brusques d’habitude). Accroche-toi à ces moments-là quand ça va pas. Dis-toi surtout que ton kid t’aime plus que tout, et ce, sans condition. Ça vaut tout l’or du monde si tu veux mon avis.

Devenir parent, ça te change par en dedans et ça te replace les idées.

Avant, il n’y avait que toi et ta douce moitié. Vous aviez un certain rythme de vie avec certaines activités. Maintenant, vous êtes 3, 4 ou peut-être même plus. La vie et la façon dont tu la perçois ont changé et c’est tant mieux. Dans mon cas, je m’en fais moins avec les petits soucis, je suis capable d’extérioriser en me disant que la situation aurait pu être pire. Je ne minimise pas le problème, je le prends seulement dans son ensemble.

Chaque jour, j’apprends, je grandis et je m’émerveille devant tant d’amour et de pureté. Les jours passent, mais ne se ressemblent pas. Mon cœur et ma tête se remplissent de doux souvenirs. 

Et toi, comment la maternité/paternité a changé ta vision des choses?

Jessyca C.