Pour un Noël zéro déchet

Bien avant que l’écologie soit in, je m’opposais à ce que tous les emballages des cadeaux prennent le chemin du dépotoir. Je développais mes présents avec soin et récupérais le papier d’emballage, les sacs et le papier de soie. J’allais même jusqu’à ramasser les emballages des autres, passant ainsi pour la nièce cheap. Tout au long de l’année, j’emballais mes cadeaux avec mes trésors récoltés durant le réveillon.

Déjà décembre, il est un peu tard pour récupérer des emballages, toutefois, quelques matériaux faciles à dénicher remplacent bien le papier scintillant de Noël. Les Publisacs et leurs feuilles colorées peuvent remplacer tant le papier de soie que l’emballage.

Les sacs en papier de l’épicerie peuvent eux aussi servir d’emballage cadeau, il suffit de le décorer un peu avec des découpes de vieux papier cadeau, un mini bas ou un mini pull tricoté, avec des fleurs séchées ou par des dessins de votre enfant.

Comment ne pas attendrir grand-maman avec une surprise emballée d’un papier personnalisé d’étampes de mains ou d’une œuvre de votre chérubin ?

Depuis quelques années, le furoshiki, emballage en tissu d’origine japonaise, est très à la mode.

Ce dernier a l’avantage d’être très écologique à condition d’être réutilisé. Certaines boutiques zéro déchet en tiennent en inventaire. Vous pouvez créer vos propres furoshiki, vous avez besoin que d’un grand tissu carré. Plusieurs sites offrent des techniques pour emballer à peu près toutes formes de cadeaux. Même les débutants pourront y arriver facilement!

La vraie façon de ne pas créer de déchets, n’est-elle pas de ne pas consommer? Voici quelques idées qui ont germé à partir de cette prémisse.

Si au lieu d’emballer les cadeaux, vous les cacheriez et organiseriez une chasse au trésor ? Pourquoi ne pas se contenter de mettre un ruban autour d’un livre ou d’un morceau de vêtement bien plié ? Un chandail roulé et attaché par un cordon de raphia, ça peut être joli.

Au lieu de donner des biens, pourquoi ne pas offrir de son temps?

Alors que j’étais jeune adulte et que je vivais encore sous le toit familial, j’ai offert à ma mère de m’occuper du souper une fois par semaine. Ce cadeau lui a tellement fait chaud au cœur et ce fut un plaisir 52 fois renouvelé. Cette année, notre cadeau de Noël, c’est de partir 3 jours dans un chalet au pied d’une montagne de ski avec les grands-parents, les cousins et les cousines. Nous forgeons des souvenirs impérissables.

Vous, quels cadeaux vous ont le plus marqués?

 

Pénélope R.

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest
Pénélope Roberge

À propos de l'autrice

Pénélope Roberge

Mère de deux tornades tropicales et d’un petit ange qui veille sur la maisonnée. Diplômée en création littéraire, Pénélope écrit depuis qu’elle peut tenir un crayon. Elle adore raconter des histoires, réfléchir à la société ou écrire dans ses carnets de voyage.

À découvrir

Faire la différence

Hommage à la maman qui demande de...

Dans le cadre de plusieurs de mes emplois, j’ai eu la chance d’accompagner certains parents dans leur envie de s’améliorer et d’offrir le meilleur à leurs enfants. J’ai eu la chance de conseiller des mamans qui cherchaient des réponses à leurs questions et qui étaient suffisamment réalistes pour savoir qu’elles avaient besoin...


Faire la différence

Des parcelles de mamans

En ce mois spécial qui célèbre les mamans, j’ai pris le temps de réfléchir à toutes celles que j’ai eu la chance de croiser dans ma vie, avant même d’en devenir une moi-même. Puis j’ai réalisé que la maman que je suis aujourd’hui est en fait composée de parcelles de ces mamans et je continue […]


Catherine
Catherine4 mai 2022

Vivez l’expérience

En ligne et en boutique