Pourquoi se préparer à une naissance (et faire des cours prénataux)?

À quoi servent les cours prénataux quand chaque naissance est unique? J’entends souvent dire les gens que cela ne sert à rien puisqu’on ne sait jamais comment ça va se passer. Ou j’entends souvent aussi: «On verra rendu là». Et bien justement, le fait de se préparer nous permet que cela se passe comme on le souhaite, selon les circonstances.

On ne sait jamais comment ça va se dérouler. Donc c’est vraiment merveilleux de pouvoir être prêts à toutes éventualités.

La préparation émotionnelle et psychologique à devenir parent est aussi importante que la préparation physique.

Voici certains aspects essentiels pour lesquels les cours prénataux pourraient vous aider:

Faire une différence entre accoucher et se faire accoucher, en pouvant faire des choix éclairés et selon nos valeurs.

Comprendre ce qui se passe dans notre corps pendant l’accouchement et la physiologie de la naissance.

Le rôle du bébé et de la maman dans cette danse qu’est la naissance.

Se préparer pour vivre une période postnatale optimale et aussi comprendre les enjeux reliés à ce moment intense qu’est le 4e trimestre.

En apprendre plus sur les pleurs et le sommeil du nourrisson.

Préparer un plan de naissance afin de transmettre et discuter de nos désirs avec les personnes qui nous accompagneront le jour de la naissance.
Dans le plan de naissance que j’offre, il y a également une section consacrée à la césarienne, car il est selon moi important de se préparer à tous les cas de figure.

Parler de ses peurs et déconstruire certaines croyances qui peuvent avoir un impact sur le processus d’enfantement.

Comprendre la douleur, normaliser le processus et les étapes de la naissance.

Connaître les positions, points de pressions et toute autre petite astuce qui peuvent rendre ce moment plus facile.

Dans les premières minutes de vie de notre petit humain, nous sommes encore altérés par la naissance et il nous faut souvent du temps pour revenir sur Terre.

C’est un must de connaître les soins à prodiguer au bébé et à la maman en postnatal immédiat.

Vivre une expérience agréable malgré son imprévisibilité. Il y a encore aujourd’hui beaucoup trop de mamans qui vivent un accouchement traumatique.

Avoir une boîte à outils sur tout ce qui entoure la grossesse, l’accouchement et le postnatal.

Recevoir des références et du soutien pour l’allaitement.

Faire en sorte que notre partenaire se sente impliqué s’il/elle le désire.

Offrir aux partenaires un espace pour qu’il ou elle puisse parler de ses questions et de ses peurs afin de mieux accompagner la personne qui accouche.

Échanger avec d’autres futurs parents et même créer des liens.

Reprendre confiance en son corps et ses capacités à donner naissance.

Vivre une belle césarienne planifiée.

Favoriser l’harmonie dans le couple après la naissance de bébé. Comment garder la flamme et avoir une santé mentale saine ?

Certaines personnes préparent leurs mariages des mois en avance afin de rendre ce moment le plus incroyable du monde, alors pourquoi pas ne faire pareil avec la naissance de son enfant?

As-tu déjà eu des cours prénataux? As-tu trouvé cela utile? Étais-tu satisfaite?

 

Caroline M. Doula

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest
Caroline Michel Doula

À propos de l'autrice

Caroline Michel Doula

Maman de 3 enfants, 2 chiens et 3 poules. Je suis passionnée par la périnatalité et la bonne bouffe. Je jongle donc entre ma passion pour l’accouchement et tout ce que ça englobe et ma vie de famille assez rock and roll par moments!

À découvrir

Donner la vie

La simplicité de mon bébé d’été

Au Québec, on est fait rough. Chaque année, on passe par quatre saisons bien distinctes et on s’adapte. L’automne, c’est beau, c’est douillet. L’hiver, on aime la neige, mais c’est beaucoup d’organisation en vêtements et en équipements. Le printemps, c’est le renouveau et on se sent léger. Mais que dire de l’été!...


Isabelle Caillé
Isabelle Caillé25 juillet 2022
Donner la vie

Allaitement en tandem

Écoute, avant de devenir maman, je ne savais même pas que ça se pouvait allaiter 2 enfants en même temps, qui ne sont pas des jumeaux. Je n’avais jamais entendu parler de ça. Je croyais même que, quand on tombait enceinte d’un autre enfant, on devait sevrer le premier. Et puis dans un groupe de […]


Vivez l’expérience

En ligne et en boutique

Les plus consultés