Prendre l’avion avec des enfants en bas âge

C’est déjà le mois de mai, on planifie les vacances et on se demande si, finalement, on veut vraiment prendre l’avion avec notre tout petit? On le voit sur les réseaux sociaux, les parents se posent mille et une questions sur le quand, quoi et comment prendre l’avion avec des enfants en bas âge.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Si l’idée de prendre l’avion avec votre tout petit vous angoisse au point d’oublier que la meilleure ressource pour répondre à vos questions est la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagerez 😉, lisez mes réponses à ces questions fréquemment posées!

Est-ce que mon bébé a besoin d’un siège?

La majorité des compagnies aériennes exigent que les enfants âgés de deux ans et plus aient leur propre siège. Les enfants âgés de moins de deux ans peuvent habituellement voyager sur leur parent. Vous pouvez tout de même décider de réserver un siège pour votre enfant de moins de deux ans et l’asseoir dans un siège d’auto dans l’avion à côté de vous. Ce dernier doit être approuvé par Transport Canada (c’est inscrit derrière le siège) et vous devez savoir comment l’installer dans un avion. (Si votre ville d’origine est au Canada. Si vous voyagez dans d’autres pays avec des compagnies aériennes qui ne sont pas canadiennes, il faudra s’informer auprès de ces compagnies.) Si votre enfant a plus de deux ans, il est conseillé d’utiliser un siège d’auto dans l’avion s’il l’utilise encore en voiture. À ma connaissance il n’y a pas de frais supplémentaires pour l’utilisation d’un siège d’auto en avion, et sachez que les compagnies aériennes ne les fournissent pas, les parents doivent l’apporter.

J’ai entendu dire qu’il y a des bassinettes dans certains avions?

Oui, il y a des bassinettes dans certains avions. Il faut généralement les réserver en avance par téléphone, et il n’y a habituellement pas de coût associé à la réservation et leur utilisation. Certaines compagnies aériennes les autorisent jusqu’à ce que l’enfant ait atteint un certain âge ou un certain poids, alors que d’autres les interdisent lorsque l’enfant peut s’asseoir seul. Les bassinettes sont installées par les agents de bord au mur de l’appareil en face des premières rangées après le décollage, et sont désinstallées avant l’atterrissage. Il y en a aussi parfois en classe affaires.

Est-ce que mon enfant aura mal aux oreilles?

Certains ont mal aux oreilles, d’autres non. Certains parents conseillent aux mères qui allaitent d’allaiter leur enfant pendant le décollage et l’atterrissage, mais certaines compagnies aériennes interdisent cette pratique. Je dirais que l’idéal est d’apporter un biberon, un gobelet à bec, ou un petit quelque chose à mâchouiller. Mais encore là, certaines compagnies aériennes obligent les parents à adopter une certaine posture pendant le décollage et l’atterrissage.

Est-ce vrai qu’il n’y a pas de limite pour la quantité de liquide qu’on peut apporter?

La plupart des compagnies aériennes autorisent les parents qui voyagent avec des enfants âgés de moins de deux ans à apporter des quantités de liquides supérieures à 100ml, incluant eau et lait. Les quantités exactes doivent être vérifiées auprès de la compagnie aérienne.

Est-ce que mon bébé a droit à une valise?

Habituellement, le bébé qui voyage sur son parent aura le droit à un sac de cabine qui contiendra les couches, collations, et autres trucs pour le bébé. Si vous voulez enregistrer une valise pour votre bébé qui voyage sur vous, il faudra habituellement payer des frais supplémentaires. Les bébés et les enfants qui ont leur propre siège ont normalement droit à la franchise de bagages enregistrés qui correspond au tarif ou la classe de réservation.

Est-ce que je peux apporter de la nourriture pour mon enfant?

Les parents peuvent apporter des collations pour leurs enfants (et pour eux-mêmes!). Je pense que le problème n’est pas d’apporter de la nourriture à bord de l’avion, c’est plutôt de l’apporter au-delà des frontières. Si vous apportez de la nourriture en avion, assurez-vous simplement de tout manger, de manger au moins tout ce qui est « frais » ou rapidement périssable, et informez-vous sur les aliments que vous avez le droit d’importer dans le pays où vous allez.

Poussette ou porte-bébé?

Ça, c’est une question de préférence. Pensez à ce que vous utiliserez à votre destination si vous ne voulez pas trop traîner de choses. L’avantage du porte-bébé est qu’il peut être utilisé à bord de l’avion si vous voulez endormir votre enfant ou simplement marcher un peu. La poussette peut habituellement être utilisée jusqu’à la porte d’embarquement (encore là, ça dépend des compagnies aériennes). Si c’est possible de l’apporter jusque-là, elle sera ensuite embarquée dans l’avion par les employés de l’aéroport ou de la compagnie aérienne. Dans la plupart des cas, la poussette vous sera remise à l’arrivée, à quelques mètres de la porte de l’avion. Il nous est arrivé de devoir enregistrer la poussette, ou de la recevoir au carrousel à bagages même si on l’avait apportée jusqu’à la porte d’embarquement. Je ne pourrais dire si c’était à cause de l’aéroport ou du type d’appareil. Il n’y a habituellement pas de frais reliés au transport des poussettes (tout comme au transport des sièges d’auto, qu’ils soient enregistrés ou non) avec les grandes compagnies aériennes, mais il se peut que ce soit différent avec les plus petites compagnies.

Quels sont les incontournables pendant le vol?

En plus des boissons, des collations et des repas, je vous recommande d’apporter du linge de rechange pour votre enfant, des lingettes, des couches et un petit kit de pharmacie, surtout si votre tout petit commence un rhume (ce que vous avez tout le temps à la maison comme un médicament pour traiter la fièvre, etc.). Selon l’âge de votre enfant et de la longueur du voyage, vous voudrez peut-être apporter un pyjama, son toutou favori et son sac de couchage. Vous pouvez aussi jeter un œil à la liste sur cette page.

Dépendamment de la durée du vol, vous aurez peut-être besoin de quelques trucs pour divertir votre enfant. Je vous suggère de jeter un œil à mon article Occuper bébé qui ne dort pas en avion.

On arrive combien de temps en avance à l’aéroport?

Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte : s’il y a des bagages à enregistrer, si c’est un vol intérieur ou international, si vous connaissez bien l’aéroport, si vous voyagez souvent avec des enfants, etc. En fonction de l’heure du vol, vous voudrez peut-être arriver un peu plus tôt afin de manger avant l’embarquement. Certains aéroports ont des aires de jeux pour les plus jeunes, c’est une bonne occasion de leur faire dépenser de l’énergie avant de devoir rester assis pendant quelques heures. Les enfants adorent aussi observer les avions, et arriver en avance leur permet de s’habituer à ce nouveau milieu et réduire leur niveau de stress (et ainsi les chances d’avoir des crises!).

J’espère que ces informations vous ont aidés à vous convaincre que voyager avec un tout petit, ce n’est pas si compliqué, et que le meilleur moyen d’avoir des réponses adéquates à vos questions, et bien, c’est de contacter la (ou les) compagnie(s) aérienne(s) avec laquelle (lesquelles) vous voyagerez 😊.

Sophie G-R