Prendre l’avion avec des minis

Le retour à la quasi-normalité nous fait de plus en plus rêver à des voyages en famille vers des destinations loin de la maison.

Pour ceux et celles qui n’ont jamais pris l’avion avec des petits enfants, ça peut être assez stressant.

Il y en a même qui vont changer leurs plans parce qu’ils ne savent pas trop comment s’y prendre et parce que ça semble assez compliqué.

Quoi amener dans les bagages de nos cocos ou bien comment réserver un billet pour des enfants de moins de deux ans… ce sont des questions qui sont normales et qui, oui, peuvent amener un certain niveau d’anxiété.

J’ai récemment voyagé avec mes jumeaux de 15 mois pour la première fois dans un vol de plus de six heures.

J’avais imaginé tous les scénarios possibles; pleurs interminables, impossibilité de rester à leur siège, manque de nourriture… Bref un peu tout ce qu’une maman peut envisager. Puis, finalement, tout s’est très bien passé. Et je peux vous partager un peu de mes incontournables pour faciliter votre prochain voyage en avion avec des bébés de moins de deux ans.

1- Amener une tonne de collations!

Si votre bébé est allaité, tout est encore plus simple! Mais s’il mange solide, il vous faudra prévoir des collations faciles et nourrissantes, au cas où il n’aimerait pas ce qui est servi dans l’avion ou si la nourriture n’est pas adaptée à son âge. J’ai opté pour des barres faites à base de fruits séchés et noix, des bananes, des purées à boire et des petits gobelets de lait de soya (quand vous êtes avec un enfant, vous avez le droit d’apporter des liquides avec vous et des purées dans votre bagage à main).

2- Regardez si l’aéroport accepte la poussette

J’ai des jumeaux alors évidemment que le porte-bébé n’est pas toujours l’option facile pour moi. Alors si vous aussi vous voulez amener la poussette avec vous et que vous souhaitez l’avoir lors de vos escales, vous devez vérifier sur les sites internet de chaque aéroport pour savoir si c’est possible. En général ce l’est, vous allez simplement laisser votre poussette à l’entrée de l’avion, mais vous devez l’enregistrer au comptoir d’enregistrement en même temps que vos autres bagages.

3- S’assurer que bébé puisse équilibrer la pression dans ses oreilles lors du décollage et de l’atterrissage

S’il prend la suce, elle est très utile pour éviter les maux d’oreilles sinon, faites-le grignoter un petit quelque chose. Pour un bébé allaité, vous pouvez seulement lui offrir le sein et il ne devrait pas ressentir de douleur.

4- Siège ou pas de siège?

Avant 2 ans, vous n’êtes pas obligés de prendre un siège pour votre mini. Vous allez devoir l’installer sur vous avec une ceinture adaptée qui vous sera remise dans l’avion. Pour de longs vols, je vous suggère de prendre un siège supplémentaire si votre mini a plus d’un an, surtout si vous êtes seul avec lui/elle. Vous allez devoir le mettre sur vos genoux lors du décollage et de l’atterrissage si vous n’avez pas de siège d’auto (ils ne sont pas fournis). Pour mes poupons, certaines compagnies offrent un petit lit de bébé qui peut être très pratique!

5- Restez zen

Si votre bébé pleure, ce n’est pas grave, vous faites ce que vous pouvez. C’est normal et il n’y a rien de mal à ça. Il a sa place dans cet avion comme tout le monde, alors ne stressez pas avec ça, si ça dérange vraiment quelqu’un bien il n’avait qu’à y penser avant de prendre un avion rempli d’autres personnes! C’est la vie, un bébé, ça pleure pour s’exprimer et on sait tous cela. Respirez et dites-vous que c’est stressant pour votre mini toute cette nouveauté, alors plus vous serez zen, plus il se sentira en sécurité.

Sur ce, bon voyage!

Elisabeth C.

Envie de partager votre lecture?

Share on facebook
Share on email
Share on pinterest

À propos de l'autrice

Élisabeth Chevrier

Maman de jumeaux et voyageuse assumée, Élisabeth passe la majorité de son temps à jouer dehors avec ses cocos ou à explorer le monde. Elle a pour objectif de voyager dans le plus d’endroits possible. Voulant léguer sa passion à ses bébés, elle les amène partout où elle va.

À découvrir

Être une famille

Noël: stress ou festivités?

Appelez-moi l’accro de Noël, et oui je fais partie des gens qui font leur sapin de Noël le 31 octobre et qui écoutent de la musique de Noël à l’année longue. Et si ce n’est pas votre cas, ne vous inquiétez pas je suis là pour adoucir votre expérience avec le temps des fêtes et […]


Marilie Lafleur15 octobre 2021
Être une famille

La chanceuse

Je me souviens encore de mon expression faciale lorsque j’ai entendu de la bouche d’une maman: «Je vais faire des jalouses, mais moi je suis chanceuse, j’ai papa qui en fait autant que moi. Il m’aide dans les tâches ménagères!». Comment vous dire… J’étais outrée. Abasourdie. Ahurie. Name it! Laissez-moi vous expliquer mon...


Annabelle
Annabelle14 octobre 2021

Vivez l’expérience

En ligne et en boutique