Quand bébé cesse de bouger

Pendant ma première grossesse, j’étais bien excitée de sentir les premiers mouvements de mon bébé. Il était comme un petit poisson mordillant un hameçon. Puis, il a commencé à donner de légers coups, à tourner. Vers la fin de ma grossesse, je le sentais pousser contre mon ventre avec ses pieds et ses mains. Avec Bébé #2, ce fut une autre histoire. Les petits mouvements doux se sont vite transformés en de véritables coups de poing et coups de pieds. Au troisième trimestre, j’en avais les jambes qui flanchaient et le souffle coupé tellement ses coups me faisaient mal.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Je l’ai vite surnommée mon Bébé Kickboxing.

J’étais donc soulagée lorsque j’ai ressenti quelques contractions à 37 semaines, me disant qu’il s’agissait d’un signe que l’accouchement approchait.

Puis, je me suis rapidement inquiétée. Depuis quelques jours, Bébé Kickboxing ne donnait que de légers coups de temps en temps. J’ai attendu et j’en ai parlé à mon médecin lors de mon rendez-vous hebdomadaire. Elle ne s’est pas inquiétée, me disant qu’il était normal pour bébé de moins bouger à l’approche de l’accouchement. Je suis retournée chez moi rassurée. Deux jours plus tard, je m’inquiétais encore. Je n’étais plus certaine que bébé bougeait par elle-même ou qu’elle se cognait juste contre les parois de mon utérus lorsque je bougeais. Mon mari et moi avons pris la direction de l’hôpital où, à 37 semaines et 6 jours de grossesse, je me suis fait dire que le coeur de mon Bébé Kickboxing avait cessé de battre.

Elle est décédée en silence, asphyxiée par une inflammation du cordon ombilical.

Je vous épargne les détails de la suite. Depuis, je me suis beaucoup renseignée sur l’importance des mouvements du bébé pendant le 3e trimestre.

Je veux donc vous transmettre quelques conseils afin d’éviter que mon histoire se répète :

  • La Société des gynécologues et obstétriciens du Canada recommande que toutes les femmes enceintes soient informées de l’importance des mouvements de leur bébé pendant le 3e trimestre. Les mouvements de bébé sont un indicateur de son bien-être.
  • Dès le 3e trimestre, prenez l’habitude de compter les mouvements de votre bébé chaque jour. Le meilleur moment de la journée pour compter les mouvements de votre bébé est en soirée, lorsque les bébés ont tendance à être plus actifs. Mais tout autre moment de la journée peut convenir. Faites-en une période privilégiée de la journée entre vous et votre bébé. Installez-vous confortablement sur votre lit (position semi-assise ou position allongée sur le côté) afin de bien sentir ses mouvements (coups de pied, déplacements, mouvements de rotation, hoquets, etc.). Notez les mouvements de votre bébé pendant 30 minutes. Cet exercice vous aidera à vous familiariser avec les mouvements de votre bébé.
  • Plusieurs appareils (de notre téléphone au doppler) nous permettent d’entendre le cœur de notre bébé. Même si vous pouvez entendre le cœur de votre bébé, cela ne veut pas dire qu’il va bien. Par contre, cela veut dire qu’il est encore temps de le sauver si vous sentez une diminution de ses mouvements. Car une fois le cœur arrêté, il est déjà trop tard.
  • Fiez-vous à votre instinct! Si vous êtes préoccupée parce que votre bébé bouge moins qu’à son habitude, n’attendez pas! Faites-le examiner immédiatement par votre médecin, votre sage-femme ou à l’hôpital. La maternité de votre hôpital est ouverte 24 heures sur 24; il n’y a aucune raison d’attendre.
  • Lorsque vous rapportez une diminution des mouvements de votre bébé, ou que celui-ci ne fait pas 6 mouvements en 2 heures, vous devriez recevoir une évaluation exhaustive pour s’assurer du bien-être de votre bébé. Insistez pour passer un examen de réactivité fœtale et/ou un profil biophysique.
  • Vous devriez sentir votre bébé bouger jusqu’à sa naissance. Les mouvements de votre bébé ne ralentissent pas en fin de grossesse.

Et vous, est-ce qu’on vous a informé de l’importance des mouvements de votre bébé?

Nadine B., soeur de Mylène B.