La sexualité d’une mère

Je n’ai pas fait une enquête sérieuse comme le ferait TVA, mais il me paraît clair que le sexe quand tu es une maman, ce n’est vraiment pas mis de l’avant. C’est comme le dernier besoin priorisé quand ton petit dernier se réveille aux 3 minutes et quart et que tes points de sutures post-accouchement te brûlent encore. Je te comprends, j’ai accouché 6 fois et mon corps ne voulait pas tant collaborer. On parle souvent du sexe après les premières semaines moi ce qui m’intéresse, c’est le sexe quand tes enfants sont un peu plus grands et que tes nuits sont un peu moins courtes.

Pourquoi dans les médias, les émissions de télé et même dans nos réseaux sociaux on met de l’avant le pauvre homme, chaud lapin, qui n’est donc pas satisfait de sa vie sexuelle?

Juste comme cela, ta sexualité, tu en es responsable, il faut mettre la MAIN à la pâte.

Les femmes sont toutes différentes, elles réagissent toutes différemment à l’arrivée d’un bébé. Des changements qui ne sont pas toujours évidents à apprécier. On entend de plus en plus parler des pannes sexuelles, dans le couple, après la grossesse, mais il est possible que tu te sentes encore coupable. Si tu me lis et que pour toi le mot sexe ça rime avec, mon doux, faites que mon chum oublie que j’ai un vagin, parles-en. Les hormones, les responsabilités et ton chum qui french le divan tous les soirs, pendant que tu cours comme une poule pas de tête, sont là que quelques exemples de facteurs de sécheresse vaginale. Je t’invite quand même à en parler autour de toi, avec ton chum, mais aussi avec les autres mères question de brûler les tabous. Arrête de te mettre de la pression et prends le temps de jouer avec ton corps. Le désir ça prend de l’entraînement surtout quand tu penses aux autres toute la journée et que soudainement tu dois atteindre l’orgasme.

Je veux surtout m’adresser aux autres, les femmes dont on ne parle jamais.

Les femmes qui aiment beaucoup le sexe. Nous aimons tellement nous imaginer qu’elles n’existent pas. Non, nous n’accouchons pas de notre point G en même temps que nous donnons naissance. On ne parle jamais des femmes qui se retrouvent à gérer des hormones dans le tapis avec un gars dans la trentaine qui visiblement est crevé à 9 heures le soir. Les hommes n’ont pas le monopole de l’insatisfaction sexuelle. Autour de moi, des dizaines de femmes se plaignent de ne pas avoir assez de bon sexe. C’est clair, si tu as déjà assisté à un souper de filles, toi et moi on se comprend.

Je n’ai pas de recette magique.

Depuis que le monde est monde les chicanes basées sur l’insatisfaction sexuelle ont lieu, même Néfertiti et Akhenaton devaient se sentir parfois insatisfaits. La responsabilité de la bonne entente sexuelle ne revient pas aux femmes ni aux hommes. C’est une affaire de couple, de respect et communication. Les hommes sont des bibittes aussi compliquées que les femmes. Ton chum n’est pas l’unique responsable de ton bonheur sexuel. C’est sûr que ce n’est pas la même expérience quand tu es seule avec toi-même, mais je pense qu’il est important de compter sur soi dans les creux de vagues.

Maintenant, je ne supporterais pas une vie de couple où le sexe n’est pas mis de l’avant sur le long terme.

Je ne dis pas que ce n’est pas bien que de délaisser la sexualité, mais pour l’instant, dans ma vie, le sexe est une priorité. On s’entend que le petit qui a la gastro passe avant mes besoins sexuels, mais clairement la vaisselle, elle, va attendre. Je n’ai jamais vu une cuisine propre sauver un couple.

Nous avons 6 enfants et notre horaire est assez chargé, merci. Pour préserver une ambiance propice aux rapprochements sexuels, nous gardons le contact. Nous créons des moments d’intimité et donc des opportunités potentielles de relations sexuelles. La tendresse est le premier pas vers une vie sexuelle active et épanouissante. Si vous ne prenez plus le temps de frencher langoureusement, de vous coller avant de dormir ou de faire monter le désir durant le jour, c’est sûr que la routine va prendre le dessus. Encore faut-il avoir l’énergie à la fin de la journée.

Avez-vous vécu des insatisfactions sexuelles après la naissance de vos enfants?

Avez-vous senti que votre conjoint vivait des insatisfactions?

Chloé L.