Un automne plein de couleurs et d’émotions… Partie 2 (suite et fin)

Et bien voilà… le grand pas du «retour au travail après un congé de maternité » est fait. Déjà trois semaines que j’ai repris la job. J’ai eu l’autorisation de prendre une journée de vacances sur 4 par semaine… «et fiou!», parce qu’honnêtement, je ne sais pas comment j’aurais fait pour tout intégrer d’un seul coup! Mais je poursuivrais bien à trois jours semaine, je trouve que c’est un bon compromis avec toutes les obligations familiales! Par contre, mon compte de banque ne serait probablement pas d’accord avec moi!

Pour ma part, et sûrement pour quelques-uns(es) d’entre vous, l’organisation du deuxième «quart de travail» fut plus intense que je ne l’avais imaginé.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Finir à 16h, même à 15 minutes de la maison, avec la tournée d’école et de garderie, c’est intense! Prépare ton souper d’avance fille (ou garçon), parce que les petites personnes qui ne t’ont pas vue de la journée ne veulent qu’être 100% avec toi et ne surtout pas te partager! Alors ici, elles sont trois dans la même situation et moi en fin de journée, je n’ai pas 300% d’énergie… surtout que tout ce petit monde est affamé comme s’il n’avait rien avalé depuis des jours!

Alors là, qu’est-ce qui arrive… des crises, parce qu’elles savent que tu ne laisseras pas passer ces petits écarts de conduite et là, «BINGO» la plus grosse niaiserie obtient toute mon attention!

Bon, je m’en suis sortie, parce que je vous écris, mais je ne me souviens plus trop comment! Je crois que la télévision et le IPAD sont arrivés à la rescousse. Bien malgré moi, parce que oui, je me juge moi-même quand elles sont là-dessus. Encore plus dans ces situations, car je me sens tellement poche comme maman de couper mon poulet et mes piments alors qu’elles ne veulent qu’être collées!

J’ai donc flanché et acheté des repas préparés d’avance. Oui c’est plus dispendieux, mais pour mon équilibre mental et celui de la famille, c’est l’option que j’ai retenue.

Je suis donc dans ma réorganisation familiale et oui, je crois bien que comme plusieurs, j’y arriverai.

Vous, c’est quoi votre truc gagnant pour des retours à la maison harmonieux?

Geneviève