UNE BRASSÉE DE BLANC…

Dernièrement, l’eau est devenue orangée chez moi. Dû à une raison X, il nous a fallu faire couler l’eau de toute la maison et boire de l’eau embouteillée. Le lendemain soir, soit 24 heures plus tard et quatre brasées de couleurs et de noir, j’ai osé mettre mon blanc dans la laveuse, pensant cette épopée derrière moi.

Erreur. Une brassée de blanc devenue orange. En entier…

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

C’est juste une brassée de blanc.

« Relaxe!» tu vas me dire. Ce n’est pas la fin du monde! Il existe un paquet de trucs pour faire partir ces taches. Peut-être, mais à ce moment-là, cette soirée-là, c’était vraiment le «boutte».

Depuis quelque temps, mon conjoint et moi avons constaté que plusieurs personnes de notre âge, proches et moins proches de nous, recevaient de mauvaises nouvelles en lien avec leur santé.

Pour vrai, je ne me vois pas vieillir. Dans ma tête et dans mon cœur, je suis bloquée à 30 ans. Donc, de voir des gens de mon âge malades ou nous quitter nous a donné une «claque dans face» comme on dit chez nous…

On va s’entendre pour dire que, depuis le début, 2020 est une année qui a amené son lot de défis, de stress et de situation hors du commun. C’est avec grand plaisir que je lui dirais au revoir le 31 décembre prochain! Cependant, elle nous a aussi amené du positif je trouve.

Depuis le début de l’année, dans ma vie en tout cas, tout me pousse à ralentir, à profiter du moment présent.

Peu importe la situation, tout s’est littéralement enligné pour qu’on réapprenne à prendre le temps de prendre le temps; D’apprécier nos richesses (et je ne parle pas de matériel ici), de baisser nos exigences envers nous-mêmes, à nous éveiller sur l’importance d’être doux et bienveillants envers soi.

Ce genre de prise de conscience nous a amenés, mon conjoint et moi, à relativiser sur plusieurs choses.

Notre petite famille se porte bien, les enfants grandissent bien, nous sommes bien là où nous sommes, la santé est au rendez-vous. Bref, nous ne manquons de rien, c’est tout ce qui compte! Le reste, c’est superflu… De là est née une expression qui a pris tout son sens dernièrement.

C’est juste une brassée de blanc…

Tu peux bien brailler, fille, sur ton chandail blanc devenu couleur saumon-qui-a-traîné-trop-longtemps-dans-le-frigo, mais il faut bien admettre que, y’a pire dans la vie, non?

C’est juste une brassée de blanc…

Les enfants sont turbulents, tu perds le peu de contrôle qui te restait, et tu pries pour que l’heure du coucher arrive… Tu as le droit, demain ça ira mieux.

C’est juste une brassée de blanc…

L’année 2020 a beau avoir été intense et tumultueuse, elle n’est pas encore terminée.

Il me reste encore un beau gros 3-4 mois à la vivre et j’ai la ferme intention d’en profiter pleinement, une minute à la fois.

Même si parfois, j’ai le sentiment que tout me glisse entre les doigts, que je me sens stressée, triste ou bien tout simplement à «boutte».

Dans ces cas-là, il me sera toujours possible de me dire que ça pourrait être pire, que… C’est juste une brassée de blanc…

Et toi, tu en as vécu beaucoup des brassées de blanc cette année?

Mélanie J.