Une nappe qui fait jaser

Faisant partie du programme du Centre intégré du réseau en neuro-développement de l’enfant (CIRENE) de l’Hôpital Sainte-Justine, depuis ses 18 mois, mon 2e a fait plusieurs rencontres. Il a commencé avec Marie-Michèle en physiothérapie, parce que, bien évidemment, se promener sur les fesses n’était pas une option à long terme. Ensuite, il fit la connaissance de Maude, l’ergothérapeute, avec qui il jouait afin d’améliorer sa motricité fine. Les rendez-vous se sont chevauchés pendant plusieurs semaines, entre l’ergothérapeute et l’orthophoniste. Eh oui!

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Le besoin principal à développer chez notre garçon; apprendre à parler.

C’est avec Carol-Ann qu’il a commencé et cela a duré 6 semaines. Il adorait jouer avec elle et il montrait de belles améliorations. Cela dit, ce n’était pas assez. Ce n’était que des observations. Trop jeune pour un diagnostic, mais il se trouve que sur une échelle de couleurs entre vert et rouge, fiston se trouve dans une case orange, entre un retard et un trouble de langage. Un dossier a donc été rempli pour qu’il y ait un suivi dans notre quartier. Yeah!

Et voilà qu’aujourd’hui mon benjamin de 3 ans, qui en passant ne s’appelle pas Benjamin, est suivi au Centre de réadaptation Le Bouclier. 

C’est comme si j’allais à des formations sur le langage toutes les semaines et j’adore ça! Julie nous donne des trucs pour le faire parler, tout en s’amusant. Nous devons lui apprendre à parler au «je». Nous faisons des jeux de société. Chouette! J-E-E-E suis gaga des jeux pour enfants. Donc, que du plaisir à lui montrer l’exemple; J-E-E-E brasse le dé, J-E-E-E tourne une carte, J-E-E-E passe mon tour, etc. J-E-E-E sens que J-E-E-E l’aide beaucoup dans ses apprentissages et J-E-E-E suis certaine d’aider les amis de mon groupe quand J-E-E-E leur parle, aussi.

De plus, nous devons pratiquer le SVC (sujet,verbe,complément). Alors, nous lisons des livres. Les «cherche et trouve» en sont de bons exemples. Je ne remercierai jamais assez Ryder pour avoir grimpé dans l’échelle ou Ruben pour avoir conduit son tractopelle. Garçon a de nouveaux verbes dans sa mémoire et il fait des petites phrases grâce à vous. C’est un genre de «woafwoaf» sauvetage! Merci les gars!

Dernièrement, j’ai essayé quelque chose de magnifique, coloré, où fiston peut s’exprimer à la première personne du singulier et s’amuser comme bon lui semble.

Connaissez-vous la nappe BiMoo

Une nappe qui peut être utile et éducative. Pour combler les moments d’attente ou pour rendre le moment du repas amusant. Aussitôt reçu, je l’ai dépliée de tout son 114cm par 114cm, mes 3 petits gars se sont jetés dessus comme des zombies en recherche de cerveaux. Devrais-je dire en recherche de savoir? Car, la nappe BiMoo est merveilleuse en ce sens. Elle se fait en quatre thèmes. Ici, la ferme est bien populaire.

En allant des questions de mathématique à l’anglais, ou à des questions plus générales et selon l’âge, la nappe BiMoo est faite pour tous. Ok! Mon bébé la froissait en rampant dessus et ça froissait le moral des deux autres: «maman, enlève-le, il défait tout!» C’est quand même un merveilleux outil linguistique. Il y a plusieurs idées d’inscrites sur le carton, mais sachez aussi faire preuve d’imagination. 

Elle se range bien dans le sac à couche. Je l’ai apportée à la clinique, je me disais «tant qu’à  jouer par terre… » En attendant notre tour, je fais travailler fiston avec son langage. (E. étant son initial)

  • E. conduit un tracteur (il doit trouver le tracteur pour commencer), ensuite il reprend la phrase en utilisant le «je»: «je conduis un tracteûr». Oui! Oui! «Tracteûr», avec l’accent, dit avec beaucoup de classe, là. Mais, chaque chose en son temps.
  • E. flatte le chien: «je flatte le «sien»» Oui! Ça se peut!?
  • E. crie comme le coq: «je cris comme le coq, COKEWI-O!» Ouin… peut-être pas, non?! 

Une nappe avec multitâches éducatives, ici on aime bien ça!

Je ne me rappelle pas avoir eu autant de plaisir avec une nappe à carreaux!

Merci BiMoo, Julie Blais.

L’avez-vous essayée?

Nancy R.