UNE PREMIÈRE NUIT SANS BÉBÉ

Ça fait maintenant 18 mois que je n’ai pas fait une grasse matinée. 18 mois que mon petit plaisir, c’est d’aller chercher ma fille dans son lit le matin, et de voir ce grand sourire illuminer son visage quand elle m’aperçoit.

Vivez l'expérience Agatha
En ligne ou en boutiques
Magasiner

Mais j’avoue que l’idée de faire garder la crevette pour une nuit commençait à être tentante : une soirée complète en amoureux, à pouvoir souper tranquillement, écouter un film dans le salon (avec le son!), se coucher sans se dire qu’on se fera peut-être réveiller pendant la nuit (ça n’arrive pas souvent, mais quand même), dormir plus tard que jusqu’à 6h le matin. Bref, un petit retour à avant notre rôle de parents, le temps d’une nuit seulement.

Nous l’avons fait. Fidèle à moi-même, j’ai tout préparé pour la nuit chez mamie.

Tout y était: pyjama, lait, couches, linge pour le lendemain, linge de rechange plus chaud, moins chaud, manteau doublé, manteau léger, bottes doublées, souliers, doudou, éléphant qui fait de la musique, moniteur… On partait en vraie expédition!

Une chance que mamie a déjà une bassinette, une chaise haute et une tonne de jouets! On n’aurait pas eu assez d’un voyage!

Bon, ok! Ce n’est qu’une seule nuit, maman, on se calme…

J’avoue que même si cette petite pause me paraissait une bonne idée, mon cœur de maman qui n’avait jamais été séparé de sa crevette plus longtemps qu’une journée de travail de 8 heures était un peu nerveux.

J’espérais être capable de passer une belle soirée et une belle nuit sans penser constamment à ma cocotte, à me demander si tout se passait bien.

Je le confirme, ça m’a fait un énorme bien! J’ai réussi à profiter de ma soirée, à dormir une belle nuit (même si à 7 h, on était tous les deux bien réveillés), à relaxer dans mon lit et à regarder la télé jusqu’au moment d’aller chercher la crevette.

Mais ce moment, quand ma fille nous a vus arriver… J’étais bien sans enfant, le temps d’une soirée et d’une nuit, mais retrouver ma petite amour et la serrer dans mes bras après 19 heures, ça n’avait pas de prix.

J’étais bien sans enfant, le temps d’une soirée et d’une nuit. Est-ce qu’on le refera? Certainement. Mais j’attendrai toujours avec une énorme impatience le moment de retrouver ma petite crevette d’amour!

S.Karlett